Usages de la photographie au musée

Journée d’étude le vendredi 8 mars 2013 au centre de ressources du Louvre Lens.

Lieu : Centre de ressources du Louvre Lens

Co-organisé par :

– Louvre-Lens

– Direction Générale des Patrimoines, Ministère de la culture

– Direction de la politique des publics et de l’éducation artistique du Musée du Louvre

– Association des Conservateurs du Nord-Pas de Calais

– Pôle Images

– Master Expo-Muséographie, Université d’Artois.

Les pratiques de la photographie par les visiteurs dans les musées sont loin d’être réductibles aux stéréotypes que l’on envisage bien souvent. Au contraire les études de réception qui s’intéressent aux pratiques réelles des visiteurs dévoilent une diversité d’usages. Si certains pratiquent une photographie de souvenirs touristiques, d’autres se composent un musée imaginaire, s’intéressent aux détails des oeuvres, à la muséographie ou à la scénographie, aux relations des oeuvres avec l’architecture, à des scènes inopinées, et même aux autres visiteurs… La photographie conduit-elle à capter de façon boulimique et à regarder ultérieurement, comme on l’entend souvent dire, ou au contraire exerce-t-elle le regard en forçant au cadrage, aux choix de prises de vue ? Il y a mille manières de faire usage de la photographie au musée, comme c’était déjà le cas à l’origine du musée avec le cahier à dessin. Mieux, certains établissements s’appuient sur cette pratique pour inviter les visiteurs à être actifs, à communiquer, à participer au travers d’actions culturelles spécifiques. Les réseaux sociaux sont de ce fait de plus en plus utilisés, avec des conséquences étonnantes pour la notoriété des établissements. Les nouvelles technologies constituent un prolongement à la prise de vue avec la mise en ligne sur les réseaux.

La question de la prise de vue pose une série de questions. La première d’entre elles concerne la problématique de la conservation, ensuite vient la sécurité. D’autres s’interrogent sur les aspects juridiques, mais aussi éthiques lorsque d’autres visiteurs sont pris pour cibles. Si des établissements s’emparent de l’outil pour développer des propositions nouvelles, tant in situ que dans les espaces virtuels, d’autres adoptent une attitude intransigeante et décident d’interdire la photographie dans les espaces d’exposition. En ont-ils le droit ? Quelles sont les conséquences économiques, mais aussi en matière de communication, de l’autorisation ou de l’interdiction ?

Quel statut donne t-on au visiteur dans les deux cas de figures ? Comment peut-on en gérer les effets ?

Autant de questions qui seront traitées lors de la journée d’ateliers permettant les échanges entre les participants. La forme retenue sera celle d’ateliers débats autour de thématiques.

La journée accompagnera un travail de recherche et de synthèse conduit durant l’année 2012 sous l’égide de la Direction des patrimoines du Ministère de la Culture, groupe dirigé par Jacqueline Eidelman, et rendront compte d’une publication en cours qui sera présentée dans le cadre de ces rencontres (Serge Chaumier, Anne Krebs, Mélanie Roustan (dir.), Visiteurs photographes au musée, Paris, La Documentation française, coll. «Musées-Mondes», 2013).

Principes des ateliers

Pour sortir des formats de colloque et produire une rencontre plus interactive et dynamique pour chacun, un format en ateliers est proposé. Pour chaque atelier, de courtes communications seront sollicitées en amont de la rencontre auprès de quelques-uns des participants qui permettront au groupe, sous la proposition de deux animateurs de séance, d’échanger à partir de ces premiers éléments, de les enrichir à partir des apports de chacun et d’élaborer ensemble une synthèse pour dégager de grandes conclusions. Les rapporteurs étudiants et les animateurs de séances pourront présenter la synthèse élaborée collectivement en séance plénière.

Les inscriptions aux ateliers en amont est donc obligatoire pour permettre une gestion optimale et organiser la journée. De ce fait le programme est évolutif en fonction des inscriptions. Un maximum de 30 personnes par ateliers est visé.

Programme

9h Accueil

9h15 Ouverture de la journée par les représentants du Ministère, de la Région, du Louvre-Lens

et par Jacqueline Eidelman et Anne Lamalle

9h30 Conférence inaugurale

10h15 Présentation de la méthodologie de travail pour dresser un état de la question

10h30-12h30 Répartition en ateliers :

Atelier sur les usages de la photographie, avec la participation de Sylvaine Conord, Pierre Lannoy, Valentina Marziali, Mélanie Roustan, Bernard Hasquenoph,

Atelier sur les aspects juridiques, avec la participation de Martine Coral-Regourd, Mélanie Dulong, Annie Héritier, Valérie Game, Géraldine Salord,

Atelier sur la photographie comme moyen d’actions culturelles par les établissements, avec la participation Catherine Guillou,

Atelier sur les réseaux sociaux et les politiques de ré-usage sur internet, avec la participation de Noémie Couillard, Gaëlle Lesaffre, Patrick Peccatte, Jean-Pierre Dalbera,

Atelier sur la conservation, les politiques d’établissement et l’impact sur les organisations et sur les métiers, avec la participation de Chloé Roubert, Anne Krebs,

Atelier sur l’histoire des usages de la photographie au musée, avec la participation de Susanna Muston,

12h30 : Déjeuner

14h-15h45 : Reprise des ateliers, formalisation d’une synthèse

16h Présentation des synthèses par les rapporteurs étudiants du master 2 Expo-Muséographie de l’Université d’Artois et les responsables des ateliers

18h : Conclusion de la journée par Xavier Dectot, Directeur du Louvre-Lens

18h30-21h Découverte du Louvre-Lens en nocturne et présentation de ses coulisses par les équipes du Louvre-Lens

Renseignements :

La participation est gratuite, mais une inscription préalable et un choix d’atelier à l’avance est obligatoire. Le déjeuner est pris en charge.

merci de vous inscrire en signalant votre atelier auprès de :

serge.chaumier@univ-artois.fr

Information pratiques :

Comment venir à Lens et au Louvre-Lens ?

Depuis Paris :

Gare du Nord 7h52 , arrivée à Lens 9h (trajet 1h)

Lens 20h57 , arrivée à Paris 22h08

894595838770da969936dfe2388d4ee9HHHHHHHHHHHHHHHHHH