Le muséum d’Histoire naturelle du Havre s’engage

pour un projet pionnier, social et innovant dans le milieu du patrimoine et des musées.

En 2017, les réserves du muséum d’Histoire naturelle du Havre vont déménager dans des locaux plus spacieux et plus adaptés. Les collections patrimoniales du musée, près de 250 000 objets, et le fonds de la bibliothèque, environ 50 000 ouvrages, sont concernés : une partie de cet ensemble sera présentée dans des d’espaces dits « d’exposition permanente » pour les collections et au sein d’un espace de consultation et d’échange ouvert au public pour le fonds de la bibliothèque.

À l’occasion de ce chantier des collections (inventaire, récolement, numérisation, documentation…), le muséum du Havre porte un projet pionnier, social et innovant dans le milieu du patrimoine et des musées. En effet, cette opération connaît aujourd’hui un tournant singulier avec le recrutement d’une équipe de quatorze « agents de récolement », dans le cadre d’un vaste projet d’insertion professionnelle soutenu par le Fonds Social Européen. En associant formation professionnelle, aide au retour à l’emploi et implication dans la vie culturelle havraise, le muséum du Havre devient un acteur local engagé dans l’insertion professionnelle. Porté par la Ville du Havre, ce dispositif permet la formation de quatorze personnes éloignées de l’emploi à des tâches liées au traitement des collections muséales et aux métiers des bibliothèques. Ces personnes, orientées par les acteurs de l’emploi et de l’insertion ont été recrutées en contrat aidé (emploi d’avenir, contrat d’accompagnement dans l’emploi, contrat unique d’insertion) pour une durée d’un an et ont pu voir leurs savoirs, savoir-faire et savoir-être renforcés, à la fois sur le poste confié et dans la construction de leur projet professionnel. L’enjeu de cette opération est de favoriser le retour à l’emploi de personnes qui ne bénéficient pas à ce jour des dispositifs d’insertion existants et surtout d’élargir l’offre d’insertion à un nouveau domaine, celui de la conservation préventive en musée et du catalogage en bibliothèque.

L’équipe du chantier des collections dévoile son quotidien et l’avancée de cette opération patrimoniale au long cours sur le blog du muséum : « Nous avons donc été formés aux techniques d’inventaire et de conservation, tant sur le travail en musée qu’en bibliothèque. Sur chaque objet, notre traitement est le suivant : une première étape de dépoussiérage, suivi de la prise de poids et de mesures de l‘objet, l‘attribution d’un numéro d’inventaire à l’objet, ensuite toutes les informations disponibles sont référencées dans un fichier d’inventaire, l’objet est photographié et enfin conditionné avec des matériaux neutres dans une caisse. Le traitement des livres consiste en la saisie des informations sur un logiciel, un classement, et une étape de couverture. Nous avons aussi des actions de manutentions à réaliser dans le cadre du déménagement. Parallèlement à notre mission, nous sommes suivis pas une Conseillère en Insertion Professionnelle, pour nous aider à trouver un emploi ou une formation suite à ce poste ».

En parallèle du chantier des collections, l’équipe s’investit dans un projet d’exposition qui sera présentée au public au début de l’année 2017. Entièrement conçue par les salariés, avec le support des équipes développement des publics du muséum et le concours de la CIP, l’exposition présentera une sélection – réalisées par l’équipe elle-même – d’objets des collections, deux films et une série de photographies. Des groupes thématiques se sont créés autour de missions spécifiques : logistique et régie d’exposition, communication, budget, écriture de cartels et médiation. Cette aventure inédite permettra à ces quatorze agents de récolement de travailler sur un autre aspect de la valorisation des collections.

Renseignements

Muséum d’Histoire naturelle
www.museum-lehavre.fr

7aa4c301b1f49e5238ea7e5f37da0241FFFFFFFF