Séminaire doctoral du réseau des Usages des Patrimoines Numérisés (UDPN)

Chaque mois, de janvier à juin 2017, une séance thématique de ce séminaire

Dans le prolongement de la première session 2015-2016 Révolution ou transposition ? Les patrimoines numérisés au prisme de leurs utilisation, les nouvelles séances de ce séminaire 2016-2017 seront consacrées à la présentation de questionnements, de résultats et d’outils issus des projets UDPN en visant le développement des contacts entre les différents acteurs de la numérisation du patrimoine et usagers du patrimoine numérisé, en continuant d’explorer la notion d’usage et de questionner celles de patrimoine et de patrimonialisation, sans cesser de croiser préoccupations épistémologiques, réalisations techniques et pratiques dans une perspective interdisciplinaire et interinstitutionnelle.

Le réseau UDPN est né en 2014 dans le cadre du développement des programmes interdisciplinaires de Sorbonne Paris Cité. Permise par la révolution numérique et la mutation des supports qu’elle engendre, une numérisation générale du patrimoine et des contenus culturels est en cours. Bibliothèques, musées, éditeurs, producteurs s’appliquent à proposer au public et/ou aux chercheurs des versions numériques de leurs œuvres et contenus, que l’on consulte désormais sur des appareils électroniques. Rares sont les réflexions s’intéressant dans le détail à leurs utilisateurs et aux utilisations qu’ils en font ; quand elles existent, elles concernent souvent un domaine ou une discipline en particulier. Novice curieux, chercheur immergé, amateur passionné, artiste manipulateur ? Qui sont les lecteurs, auditeurs, spectateurs des contenus culturels numérisés et comment manipulent-ils ce contenu devenu immatériel ? Quelles conséquences ce changement de paradigme a-t-il sur leurs comportements et, s’agissant des chercheurs, sur leurs méthodes et leurs travaux ? Quelles influences en retour sur les contenus eux-mêmes ? En croisant les domaines d’études et les approches disciplinaires, UDPN veut : développer la culture interdisciplinaire du domaine
 ; observer et décrire les mutations en cours dans les pratiques et représentations ; engager une réflexion méthodologique sur la conception de dispositifs au service des usagers et de la diversité de leurs utilisations. Pour répondre à la diversité de son territoire de recherches, le réseau UDPN rassemble des chercheurs de nombreuses disciplines : littérature, muséologie, audiovisuel, sciences de l’information et de la communication, informatique, sociologie…

Lors de la première session 2015-2016 du séminaire doctoral du réseau, un premier objectif était visé : établir un état des lieux des usages des patrimoines numérisés en considérant différents matériaux. Le réseau UDPN a pour objet d’étudier les usages et les nouvelles pratiques engendrés par la numérisation du patrimoine en distinguant le patrimoine numérisé du patrimoine nativement numérique. Ainsi des séances ont été consacrées à la musique et aux pratiques d’écoute, à une approche archéologique des archives audiovisuelles, aux usages didactiques du patrimoine numérisé, à la numérisation des arts du geste et du littéraire, et aux nouveaux objets du littéraire et de la critique qui en sont issus. Lors de ces séances des rapprochements entre différents types de numérisation, de matériaux et de méthodes ont eu lieu, tout en manifestant au travers des usages et des outils l’inventivité et la diversité des différents acteurs du patrimoine en développant les rapports entre conservation, médiation, éducation et recherche. Au cours de la deuxième session, les séances seront organisées dans un souci de développer des approches qui puissent être utiles dans une perspective d’initiation et de formation aux pratiques des humanités numériques et aux questionnements épistémologiques et méthodologiques non seulement auprès des doctorants et chercheurs mais aussi auprès de professionnels du patrimoine. Il s’agit d’envisager différents types de matériaux, de méthodes et de démarches au travers d’expérimentations et de réalisations techniques et pratiques issus des projets UDPN afin d’envisager leur prolongement et extension.

Programme prévisionnel

(Les lieux, dates et horaires seront communiqués ultérieurement)

  • Janvier 2017 : Création, innovation, médiation, éducation et recherche
  • Février 2017 : La modélisation du développement d’applications durables pour la mise en valeur du patrimoine muséal : la question des bonnes pratiques en matière de développement d’applications durables et celle de la place accordée au versant numérique dans la médiation et la conception d’une exposition seront abordées.
  • Mars 2017 : Traduction, conservation, recherche et éducation : les corpus écrits, traductions, usages pédagogiques, professionnels et scientifiques
  • Avril 2017 : Approches interinstitutionnelles des archives audiovisuelles
  • Mai 2017 : Pratiques documentaires et collections d’archives scientifiques
  • Juin 2017 : Le réseau interdisciplinaire et interinstitutionnel Usages Des Patrimoines Numérisés : mise en réseau d’objectifs, d’expériences, de pratiques et de méthodes 2014-2017, études et perspectives : les rapports entre conservation, valorisation et recherche sous l’angle des rapports entre information et médiation

Renseignements

UDPN
michel.bernard@udpn.fr
http://udpn.fr

1585783321f1b10bb1867eb3ab81e34cjjj