Expositions temporaires
chances, risques et effets collatéraux

Congrès annuel des musées suisses, les 24-25 août 2017 à Aarau

En 2012, le congrès annuel des musées suisses s’est intéressé aux défis que représentent les expositions permanentes. Quelques années plus tard, il est temps de se tourner vers l’autre type d’exposition qui occupe une grand part de l’activité muséale : les expositions temporaires.

Elles sont si importantes qu’on les considère comme l’Unique Selling Point du musée. Elles rendent en effet le musée unique et attrayant. Il est vrai que la politique d’expositions, au moins autant que celle des collections, fait l’identité du musée.

Mais les expositions temporaires mobilisent de très importantes ressources, tant humaines que financières, à tel point qu’elles deviennent un facteur de stress organisationnel : elles doivent être au faîte de la science tout en étant populaires, mettre en œuvre les dernières technologies sans faire de l’ombre aux objets, exprimer des positions originales tout en étant participatives. Et laisser une trace après leur vie éphémère.

Comment les institutions peuvent-elles répondre à des attentes qui se multiplient sans cesse ?

Renseignements

Congrès annuel des musées suisses :

  • Jeudi 24 août 2017, de 9h30 à 18h30
  • Vendredi 25 août 2017, de 9h00 16h30

à Aarau en Suisse.

Programme de l’événement et modalité d’inscription en cliquant ici.

Inscription en cliquant ici.

 

Source photo d’illustration : www.museums.ch

39a890d50469ebe8e70fe9e9c91f63e6]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]]