Pratiques de naturalisation et représentation animale : traditions et usages contemporains

Journée d’études le 30 juin 2017 à Aix-en-Provence

Le muséum d’Histoire naturelle d’Aix-en-Provence et l’université d’Aix-Marseille organisent le 30 juin 2017 à Aix-en-Provence une journée d’études autour du thème Pratiques de naturalisation et représentation animale : traditions et usages contemporains.
Cette journée s’inscrit dans le cadre de l’exposition Sauver sa peau qui sera présentée du 20 juin au 12 août 2017 à la Galerie Zola-Cité du Livre à Aix-en-Provence.

Sauver sa peau résulte d’un événement circonstanciel et singulier : la naturalisation d’un rhinocéros blanc d’Afrique nommé Henck qui a vécu jusqu’en 2012 au zoo de La Barben (Bouches-du-Rhône). Le muséum d’Aix et l’université d’Aix-Marseille proposent ainsi une exposition arts/sciences fondée sur la conservation de la peau de l’animal et sa représentation ; elle joue avec les sens propre et figuré de son titre. La peau du rhinocéros est ici le motif autour duquel se noue un dialogue entre conservation et survie : d’une part, la naturalisation consiste effectivement à conserver un animal mort (ou une plante) en lui donnant l’apparence du vivant, et d’autre part, il est question de survie à travers la situation problématique du vivant aujourd’hui, la naturalisation pouvant parfois passer pour un geste anachronique, oscillant entre survivance archaïque et spectacularisation moderne de l’animal.

Sauver sa peau est également née d’un double constat : d’une part, les artistes contemporains utilisent très abondamment la figure animale, naturalisée ou non, pour commenter l’état du monde sous diverses formes et intentions ; et d’autre part, de nombreux particuliers ont recours à la naturalisation comme rite social et comme moyen de conservation ou d’expression. Cette exposition met ainsi en dialogue les pratiques scientifiques, les expressions artistiques et les réalités socioculturelles.

Sauver sa peau associe à la présentation de l’animal naturalisé et de son squelette reconstitué, des fossiles issus des collections du muséum. Mais elle montrera également une production documentaire sur la naturalisation de Henck et des œuvres d’art actuel dont plusieurs ont été réalisées pour l’occasion. Le rhinocéros naturalisé qui intègrera les collections du muséum sera le repère central de l’exposition ; mais seront également présentés des documents liés la représentation du rhinocéros dans l’histoire moderne et à la survie de l’animal aujourd’hui menacé de disparition dans son habitat naturel.

Sauver sa peau veut interroger les relations de l’homme avec le monde animal – sur les plans éthique, moral, écologique, symbolique et politique – en valorisant aussi bien les enjeux muséographiques de la naturalisation que les préoccupations contemporaines des artistes liées à la représentation animale.

Programme prévisionnel

  • 8h45 : Accueil des intervenants et présentation de la journée
  • 9h15 – 10h45 : Sauver sa peau : représentations symboliques et exploitation animale
    Modérateur : Yves Dutour, docteur en paléontologie, responsable du muséum d’Aix-en-Provence
    Intervenants :
    – Gilles Cheylan, docteur en biologie, ex-conservateur du muséum d’Aix-en-Provence
    – Stéphane Ringuet, WWF Marseille
    – Charlotte Boulc’h, artiste et doctorante au LESA, Aix-en-Provence
  • 11h15 – 12h15 : Sauver sa peau : naturalisation et médiation
    Table ronde : Art et techniques taxidermiques, déontologie d’un métier et médiatisation documentaire avec Jack Thiney, Richard et Sylvie Fanucci, taxidermistes ; François Landriot, réalisateur
  • 14h00 – 15h00 : Représentations artistiques et taxidermie animale
    Modérateur : Jean Arnaud, artiste et professeur des universités à AMU
    Intervenants :
    – Jacques Cuisin, Muséum national d’Histoire naturelle
    – Bertrand Prévost, historien de l’art, université Montaigne-Bordeaux 3
  • 15h15 – 16h15 : Conservation de collections scientifiques et médiation artistique
    Intervenants :
    – Jean-Marc Pons, Muséum national d’Histoire naturelle
    – Raphaël Abrille, conservateur adjoint au musée de la Chasse et de la Nature
  • 16h15 – 17h00 : Débat général

Renseignements

Journée d’études le 30 juin 2017 à Aix-en-Provence

Muséum d’Histoire naturelle
DutourY@mairie-aixenprovence.fr

bdead6be9984f324d94c2acc1caac109yyyyy