Musées et Recherche – Expérimenter et coopérer : dialogues sur le sens de l’innovation

Les rencontres professionnelles « Musées et Recherche » s’appuient sur les alliances entre communautés muséales et universitaires. Elles sont nées dans le cadre d’une coopération entre l’OCIM et l’équipe de recherche de Joëlle Le Marec (ENS de Lyon, puis CERILAC-université Paris Diderot, CELSA-université Paris Sorbonne actuellement). Dès le départ, elles ont été envisagées comme un temps et un espace de partage et d’initiative entre les professionnels des musées et des chercheurs, tous également concernés par la confrontation entre missions de service public et management de l’activité, entre la force des ententes implicites et la fragilité des modalités souvent informelles de coopération culturelle et scientifique. Ces rencontres s’inscrivent dans un dialogue interprofessionnel et interinstitutionnel.

La troisième édition des rencontres « Musées et Recherche », intitulées Expérimenter et coopérer : dialogues sur le sens d’innovation était destinée à poursuivre une forme de dialogue attentif, plus fraternel que technique, entre les professionnels de la muséologie et des chercheurs et enseignants-chercheurs sur la base d’un constat qui nous avait inspiré l’initiative de ces rencontres en 2010, puis le renouvellement de ce rendez-vous.
Quel était ce constat ? Une grande partie des principes et expériences qui fondent une alliance politique et culturelle entre la recherche et les institutions culturelles relèvent d’implicites qui inspirent une manière d’être et d’agir ensemble : en public, pour le public, et en tant que public les uns des autres.
Ce constat peut bien sûr prendre la forme d’énoncés, de discours, mais il peut également inspirer des moments, très caractéristiques de certains échanges entre chercheurs et professionnels, dans les nombreuses sessions de formation de l’OCIM et lors de journées d’études ou de séminaires à l’université, où se discutent et se diffusent les résultats de recherche, les questions qu’elles font surgir, les idées qu’elles inspirent, et où s’expriment des préoccupations et des créations qui éclairent à leur tour la pertinence et les enjeux de la recherche. Ce sont ces moments, partagés régulièrement et dans différents contextes, et qui rapatrient bien d’autres moments où ont été éprouvés des intérêts communs en muséologie et en médiation, qui ont fait émerger l’envie, le goût, de journées spécifiques dédiées à la thématique même de l’alliance.

Cet ouvrage est proposé dans la collection Les Dossiers de l’OCIM.

9a1540fdbc0c2bb33454c722fa32ed82iii