De l’ocre à la lumière. Voyage en pays bassari

Ce mythe fondateur reste partout présent dans la cosmogonie bassari et dans les rapports au milieu naturel.

Au pays bassari, cette porte se trouve sur une montagne sacrée près du village d’Etyolo. C’est là que tout semble avoir commencé et que tout peut se terminer. Le rapport de l’ocre à la lumière fonde à la fois l’origine, le présent et l’avenir du monde bassari.

C’est par les échanges permanents entre les essences et les apparences, entre le perceptible et le non-perceptible que se construit la réalité de l’identité bassari. La communion entre vivants ainsi que les liens entre les générations présentes, passées et futures s’inscrivent dans un canevas de société que chaque acteur social perpétue et qui se reproduit en boucle, à l’identique, liant à tout jamais les vivants et les morts.

Descriptif technique

Toute l’exposition (photos et texte) est disponible sur bâche.
Les bâches sont à suspendre à l’aide de crochets (non fournis) par des œillets et sont pourvues de barres de lest.
5 bâches 80 cm x 120 cm
11 bâches

Producteur

IRD

Année de création

2006

Renseignements

exposition@ird.fr
Benjamin Poupin tél : 33(0)4 91 99 94 72

Plus d’informations sur le site Internet

ut consequat. libero felis massa mattis ut efficitur. accumsan Praesent dapibus