Expologie ou l’inventaire et l’analyse des pratiques muséographiques et expographiques

La conception d’une exposition suscite de nombreux questionnements : de quels objets pourra-t-on disposer ? Comment composer avec l’espace qui les accueillera ? Le parcours prévu sera-t-il effectivement celui suivi par les visiteurs ?…

Pour tenter de répondre à ces interrogations, le site Internet Expologie , vise à mettre en relation les pratiques, codes et conventions en usage dans les expositions (de sciences, d’art, de société, d’ethnographie…) et ainsi construire un répertoire commun des potentialités et contraintes propres à ce média. Parmi tous les chemins possibles pour appréhender ce domaine, trois axes ont été privilégiés :

– Exposer, c’est raconter une histoire : questionner, éduquer, sensibiliser, fasciner, amuser, pour parvenir à leurs fins les concepteurs d’expositions ne manquent pas de moyens. Tantôt avec des mots, tantôt avec des supports muséographiques ou avec des couleurs… l’adresse faite aux publics est multiple et complexe ;
– Exposer, c’est créer un espace médiatique : le White Cube a encore de beaux jours devant lui. Pour autant, il est des concepteurs qui transgressent avec brio les conventions en usage ;
– Exposer, c’est rendre public des objets : parcourir une exposition c’est se faire détective en recueillant des indices au moyen des objets prélevés, organisés et exhibés intentionnellement par le concepteur de l’exposition. Les ressources intarissables en objets signent la pérennité du média exposition comme un des moyens de questionner une culture donnée. Faut-il céder au nominalisme, à l’obsession classificatoire ou à la théorie de la polysémie ?

Sur ces problématiques, le site propose donc des entretiens avec : Philippe Guillet, secrétaire général d’ICOM France et directeur du muséum d’Orléans, sur la muséographie d’Histoire naturelle ; Christel Le Delliou, responsable des expositions temporaires au Vaisseau à Strasbourg, sur l’exposition Dialogue dans le Noir ; Charles Carcopino, artiste et commissaire d’exposition, sur l’exposition Immersion présentée successivement à l’espace Sculfort à Maubeuge et à la maison des Arts de la ville de Créteil… Au sommaire également, des articles de : Christophe Degueurce, directeur du musée de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort, sur ses choix muséographiques pour la restauration du musée ; Viviane Rat-Morris, Drac Bourgogne, sur l’exposition Ma Musée de François Morellet présentée au musée des Beaux-Arts de Nantes ; Laure Cadot, restauratrice spécialisée dans la conservation des objets ethnographiques et des restes humains, sur l’exposition des dépouilles humaines à travers plusieurs exemples récents ; Nicolas Blémus, chargé de mission à l’AMCSTI, sur les expositions Gainsbourg à la Cité de la Musique et Nobel au Palais de la Découverte. Une lettre électronique trimestrielle complète l’ensemble de ces informations.

Expologie est aussi un site participatif. Chaque internaute est ainsi invité à réagir aux articles publiés en postant directement sur le site ses propres commentaires, avis, précisions… Les articles de Expologie sont des contributions inédites, jamais publiées en langue française, n’excédant pas 15 000 signes.

Renseignements :
contact.expologie@gmail.com

sed eget sit ut amet, ultricies luctus libero. commodo nec