Lucy l’espoir

Les planches très réalistes de la bande dessinée de Tanino Liberatore, récemment parue aux éditions Capitol, servent de cadre à cette exposition qui met en scène une surprenante reconstitution hyper-réaliste de la plus célèbre des australopithèques, Lucy, découverte il y a plus de trente ans par Yves Coppens en Ethiopie.

Dans un décor de savane africaine, les animaux dont les ancêtres vivaient il y a plus de trois millions d’années, sont présentés : une panthère prête à bondir sur un oryx tandis que le bébé abandonné par l’antilope est attaqué par des charognards, une hyène qui émerge de sa tanière surveillée de près par un babouin.
Le moulage du squelette de Lucy et les sculptures qui ont servi à l’artiste pour créer le personnage disparu sont aussi présentés.

La salle de préhistoire du Muséum, rénovée à l’occasion de cette exposition présente les principales étapes de l’évolution de l’homme depuis Toumaï, notre plus ancien ancêtre connu (6,5 millions d’années), aux récentes découvertes d’Atapuerca en Espagne, où les premiers hominidés qui ont conquis l’Europe occidentale, il y a 1,2 million d’années ont été mis au jour.

Renseignements :
Museum d’Histoire Naturelle d’Aix en Provence
6 rue Espariat, 13100 Aix-en-Provence
Tél : 04 42 27 91 27 / Fax : 04 42 27 43 88