Histoire des jeux vidéo

Rencontre dans le cadre de l’exposition MuseoGames – Une histoire à rejouer présentée au Musée des arts et métiers jusqu’au 7 novembre 2010

En quarante ans, le jeu vidéo est devenu une véritable industrie du loisir. Son histoire, riche en rebondissements, est le fruit de succès inattendus mais aussi d’échecs retentissants…
Totalement inconnus du public, les créateurs de jeu sont des programmeurs de génie au parcours souvent atypique. Le jeu Tetris est né dans un laboratoire de l’Académie des Sciences de Moscou, imaginé par un jeune chercheur du département de reconnaissance de la parole, passionné de casse-tête.

Les jeux vidéo ne seraient rien sans personnages emblématiques comme Mario, l’anti-héros devenu héros malgré lui ou Lara Croft, véritable icône de la féminité virtuelle qui fait la une des magazines !

Cette histoire est aussi celle d’entreprises incontournables comme Atari, la société californienne qui dès 1972 révèle le phénomène. Dans les années 80, Nintendo devient un véritable empire de la console de jeu. SEGA a longtemps été son challenger avant que Sony parvienne en 1995, grâce à sa Playstation, à déstabiliser ce n°1 qui paraissait indéboulonnable. Début des années 2000, Microsoft se lance dans la compétition et, bien qu’arrivé tardivement, séduit le public avec sa Xbox 360.

– Rencontre avec Daniel Ichbiah, auteur de La Saga des jeux vidéo (Editions Pix’Love) et Florent Gorges, directeur de collection, Editions Pix’n Love, auteur de L’Histoire de Nintendo , tomes I et II.

– animée par Daniel Fiévet, journaliste scientifique et reporter pour l’émission “La tête au carré” sur France Inter.

– Jeudi 2 septembre 2010, de 18h30 à 20h

Musée des arts et métiers
60 rue Réaumur – 75003 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol ou Arts et Métiers – Bus : 20, 38, 39, 47
Amphithéâtre Abbé Grégoire – Entrée libre dans la limite des places disponibles,
inscriptions au 01 53 01 82 70 ou conferences@arts-et-metiers.net

– organisé par le Musée des arts et métiers en partenariat avec l’Association française pour l’avancement des sciences