Trois prix prestigieux décernés à Pointe-à-Callière

Montréal, le 14 juillet 2010 – Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal a remporté trois prix prestigieux depuis le début de l’année 2010.

Le Musée, institution muséale reconnue au niveau national et international vient ainsi ajouter ces prix d’excellence à sa prestigieuse liste de reconnaissances qui totalise maintenant près de 80 mentions, dont 64 prix nationaux et 12 internationaux.

Les trois prix remportés, un prix canadien et deux prix américains, sont le reflet de l’année exceptionnelle qu’a connu Pointe-à-Callière en 2009 :

• Grand prix du tourisme québécois, lauréat national or, pour l’ensemble de sa programmation de 2009, dans la catégorie Attraction touristique – 100 000 visiteurs ou plus.
• Prix du Mérite, de l’American Association for State and Local History (AASLH), États-Unis, pour l’exposition Pirates, corsaires et flibustiers
• Mention honorable, Muse Awards de l’American Association of Museums (AAM), Publications Design Competition, pour l’exposition Pirates, corsaires et flibustiers.

Pointe-à-Callière a connu en 2009 sa meilleure performance depuis son ouverture avec un total impressionnant de 400 356 visiteurs, une augmentation de 23 % par rapport à l’année précédente, et ce, malgré la période économique incertaine.

L’année 2009 a été marquée par une programmation variée où la sortie en famille était à l’honneur. Tout d’abord, l’exposition Costa Rica, terre de merveilles a fait souffler un vent chaud d’Amérique centrale durant les durs mois d’hiver, et ce jusqu’en avril. Par la suite, l’exposition Pirates, corsaires et flibustiers a déferlé sur Pointe-à-Callière, amenant avec elle son lot de matelots en herbe.

Une programmation estivale dynamique en 2010
Cet été, le Musée propose une programmation dynamique ou la découverte est à l’honneur. Les visiteurs sont tout d’abord invités à explorer l’histoire et la culture du peuple rapanui, grâce à Île de Pâques, le grand voyage. Cette exposition internationale, la plus importante à être offerte ces dernières années à propos de l’île de Pâques rassemble plus de 200 objets provenant de précieuses collections d’une vingtaine de prêteurs européens et nord-américains.

Le grand public peut aussi visiter gratuitement l’exposition 100 ans sous terre, présentée à la Station de pompage D’Youville. Cette exposition surprenante proposée jusqu’au 29 août prochain souligne les 100 ans d’une institution méconnue du grand public, la Commission des services électriques de Montréal (CSEM). La création de la CSEM, et celle de son réseau souterrain a transformé le paysage de Montréal au siècle dernier. Le parcours chronologique et thématique de l’exposition, ainsi que les nombreuses photos d’archives font revivre un pan important de l’histoire de Montréal.

Des activités entourant l’événement Montréal, ville de verre 2010. L’histoire d’une innovation.
La programmation estivale de Pointe-à-Callière est aussi ponctuée d’activités en lien avec la programmation Montréal, ville de verre 2010.
L’histoire d’une innovation. L’installation Flash sur les isolateurs électriques en verre intégrée à l’exposition 100 ans sous terre présente une surprenante installation d’isolateurs de verre de différentes formes et de couleurs utilisés sur les lignes électriques de haute ou moyenne tension. De plus, les visiteurs du Musée peuvent découvrir à l’étage de la Mezzanine du Musée la vitrine Le verre dans tous ses éclats qui met en valeur différents objets en verre remarquables et inusités provenant des collections du Musée.

Renseignements :
Pointe-à-Callière – Musée d’archéologie et d’histoire de Montréal
Tél : (514) 872-7858

ipsum consequat. ut diam eget risus. et, Aenean mattis nec adipiscing elit.