La naissance de la Paléontologie – “Des pierres figurées aux fossiles témoins du déluge”

Une conférence de Jean Gaudant, Paléontologue, ancien Maître de Conférences de l’Université Diderot (Paris 7) et Secrétaire général du Comité français d’Histoire de la Géologie.

C’est entre 1667 et 1708 que les « pierres figurées », qui étaient jusqu’alors considérées comme des « jeux de la Nature », commencèrent à être interprétées comme des restes d’organismes vivants. Sténon, le premier, en 1667, après avoir disséqué la tête d’un grand requin blanc, eut l’idée de comparer ce qu’on appelait alors des « glossopètres » aux dents de cet animal, ce qui le conduisit à leur reconnaître le statut de dents de requins fossiles. Cela ne suffit pas à désarmer tous les partisans des « jeux de la Nature ». C’est pourquoi la publication par Johann Jakob Scheuchzer de ses Doléances et Revendications des Poissons (1708) joua un rôle décisif pour faire admettre l’origine organique des fossiles, ceux-ci étant désormais considérés comme des victimes du Déluge.

– au Muséum-Aquarium de Nancy à 20h.

Nancy-Université, 34 Cours Léopold – CS 25233 – 54052 NANCY Cedex |
Tél 33 (0)3 54 50 54 70