Séminaire : Patrimoine en mobilité

5èmes entretiens de PeyresQ organisés par l’AGCCPF (Association Générale des Conservateurs des Collections Publiques de France)

Pilotes :
Conduit par Alexandra Allione, Jakline Eid et Yannick Vernet, ce séminaire s’inscrit dans le programme annuel de l’Agccpf Paca sur la valorisation du patrimoine muséographique, la mise en réseau des compétences, et pour ce faire, la maîtrise des outils numériques.
Sur le thème « Patrimoine en mobilité », l’Agccpf Paca invite les collègues de la Région Piémont à réfléchir ensemble sur les échanges transfrontaliers d’hier à aujourd’hui.

Les cultures pastorales et leurs implications paysagères seront débattues avec les chercheurs de la Maison de la Transhumance et leurs partenaires de l’écomusée de la Pastorizia de Pontebernardo, qui présenteront le projet de « La Routo ».

Envisager l’espace alpin comme voie de passage, imaginer un patrimoine « navigant » pour faire se rencontrer collections et citoyens circulant dans les vallées de montagne, voilà l’objectif du « musée de la frontière » au fort de Bard, Vallée d’Aoste, et la mission de l’éco-musée de la Roudoule.
Comment travailler ensemble, de part et d’autre des cols de Tende ou de Larche ?

L’Agccpf Paca et l’association Marcovaldo viennent d’entamer un dialogue professionnel et stimulant.
Des outils et des pratiques seront proposés par des acteurs des cultures numériques pour mettre le patrimoine « à portée de main ».
Ouvert par le musée Dauphinois sur les tracés, réels ou mythifiés, au travers des Alpes aux périodes anciennes, ce séminaire sera clôt par un hommage à l’esprit tutélaire de ces Entretiens, Nicolas Claude Fabri, rendu par Jean Dhombres.
Parallèlement aux Journées d’étude plus axées sur la formation professionnelle, l’Agccpf-Paca a créé depuis 2007 un autre format de rencontre, proche du séminaire, intitulé Les Entretiens de Peyresq.
Dans ce village des Alpes de Haute-Provence niché à 1570 m d’altitude, un groupement d’associations et d’universitaires belges assure une activité intense de rencontres scientifiques de haut niveau depuis près de trente ans (cf.www.peiresc.org).

L’Agccpf Paca s’est intégrée à ce programme et réunit durant deux jours à la mi juin des professionnels de musées, des universitaires, des chercheurs de tous horizons autour du thème générique : « les valeurs conflictuelles du patrimoine ».

Cette forme de travail collectif sur des questions éthiques qui traversent nos pratiques professionnelles à l’échelle euro-méditerranéenne prend comme point de départ les travaux et collections de l’humaniste aixois du 17e siècle, Nicolas-Claude Fabri, auquel échut cette seigneurie de Peiresc.
Depuis 2009, ces Entretiens s’inscrivent dans le cadre du label européen des Laboratoires des usages / Living Labs, qui visent à associer les citoyens, les chercheurs et les acteurs économiques dans un processus d’élaboration d’un produit ou d’un service innovant et modélisable.
L’Agccpf Paca place ce processus dans la double contrainte du patrimoine intégré et du développement durable, se référant à la Convention de Faro.
L’AGCCPF – PACA fédère et représente l’ensemble des 120 établissements labellisés «musées de France» existants en région PACA.

Véritable pôle ressource et de formation pour les acteurs du patrimoine en région, l’organisation des ces journées d’études et séminaires s’adressent à un public de professionnels du patrimoine, acteurs culturels et partenaires des musées, ainsi qu’aux étudiants et chercheurs, et ouvrent une réflexion sur la notion même de patrimoine, dans le contexte actuel des nouveaux médias, de l’Union européenne et des réseaux euroméditerranéens.

Contact :
Lucile Oberson
Coordination AGCCPF Paca
17, rue Gaston de Saporta
13100 Aix-en-Provence
Tel : 04 42 99 22 37
Fax : 04 42 21 12 38
agccpfpaca@free.fr

Site Internet