Imagerie biomédicale, la vie en transparence

Dans le cadre d’un partenariat, le Musée des arts et métiers ouvre ses portes au CNRS pendant 8 mois pour y présenter une exposition-dossier grand public, retraçant les multiples techniques et les applications de l’imagerie biomédicale ainsi que ses différents apports à la société, réalisés à partir des recherches menées dans les laboratoires du CNRS.

L’exposition Imagerie biomédicale : la vie en transparence propose au visiteur un parcours à travers trois espaces :

1/ Un espace de connexion

La galerie d’images
Des mains en mouvement incitent le visiteur à rejoindre l’exposition en parcourant une galerie d’images obtenues par IRM (imagerie par résonance magnétique), ultrasons, rayons X, imageries nucléaires et optiques.

Le corps éclaté
Ce dispositif est présenté à l’entrée de la salle d’actualités comme introduction à l’exposition.
Dans un couloir, le visiteur traverse une série d’écrans de fils sur lesquels sera projeté, de la tête aux pieds, le corps découpé par résonance magnétique.

2/ Un espace de compréhension

La fresque
Dans le corps de l’exposition, le visiteur parcourt une fresque exposée sur les murs de la salle d’actualités. Elle décrit les différents types d’imagerie en avançant, pour chacune, ses principes, ses enjeux, ses avantages et ses limites.
Premières intimités de l’être
En entrant dans la salle d’actualités, le visiteur peut faire apparaître son reflet IRM, X ou nucléaire sur les miroirs augmentés de la vitrine centrale. A l’envi, le visiteur peut entrer ou sortir du corps IRM, X ou nucléaire qui le reflète.

Atelier ultrasons
Devant un miroir, le visiteur peut utiliser la sonde ultrasonore d’un échographe Philips pour expérimenter les gestes du médecin et explorer lui-même son corps.
Une vitrine de fantômes de l’imagerie biomédicale
Certains objets tests utilisés pour éprouver la faisabilité, la sensibilité et la reproduction d’une nouvelle technique d’imagerie sont exposés dans la vitrine de la salle d’actualités. Ce sont les fantômes de l’imagerie biomédicale.

Des films
A l’occasion de l’exposition des films seront diffusés en 3D et 2D : Histoire de l’imagerie biomédicale, L’os en pixels…

3/ Un espace de liaison
Un quiz sur écran tactile
A la sortie de l’exposition, le visiteur peut parcourir de nouveau l’exposition au moyen d’un jeu de questions sur l’imagerie biomédicale. Il pourra ainsi tester les connaissances qu’il aura acquises au cours de sa visite.

Conférence autour de l’exposition
> Dialogues – Des clés pour comprendre :
Imagerie médicale : représentation du corps, image de soi…
Jeudi 24 mai 2012 – 18 h 30 à 20 h
entrée libre – inscriptions au 01 53 01 82 70 ou à conferences@arts-et-metiers.net

Site Internet