Imagerie biomédicale, la vie en transparence

Une exposition du CNRS

Née des grandes idées de la physique, mises en œuvre par l’ingénierie, l’imagerie biomédicale est en pleine révolution.

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) a 30 ans et est la dernière née des grandes modalités d’imagerie (rayons X, ultrasons, IRM, imagerie des traceurs radioactifs) qui se sont toutes développées au cours du XXème siècle. Elle a révolutionné le diagnostic médical et les approches thérapeutiques.

Au départ outil de diagnostic et morphologique, l’enjeu de l’imagerie moderne est de suivre et d’adapter les traitements de façon personnalisée, en s’appuyant sur des informations fonctionnelles qui exigent des outils dynamiques et précis.

Pluridisciplinaire, elle est à l’interface avec la chimie pour les traceurs, la biologie pour savoir la nature des signaux à extraire, les mathématiques pour la mise au point de modèles biologiques intégratifs, les sciences humaines et sociales pour les questions qui se posent à chaque personne et à la société…

Producteurs

Cette exposition a été conçue par l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) du CNRS en collaboration avec la Direction de la communication (Dircom) du CNRS.

Descriptif technique

12 panneaux de 60 cm de largeur x 80 cm de hauteur, accrochés chacun par deux œillets.

Conditions de prêt

Le prêt est gratuit. L’emprunteur se charge de récupérer les panneaux et de les ramener dans les locaux du CNRS à Paris (16ème arrondissement). Les frais de transport sont à sa charge. Une caution de 700 euros est demandée.

Renseignements

Contacter Marie LAUVERGEON

Site Internet

risus Donec ante. id risus. ut