Les Deuxièmes rencontres de l’Observatoire du Patrimoine et de la Culture scientifiques et techniques – OCIM

Les 26 et 27 novembre 2013, au Conseil régional de Bourgogne à Dijon

Fin 2009, l’OCIM inaugurait la mise en place d’un Observatoire du Patrimoine et de la Culture scientifiques et techniques – OPCST – en consultant les professionnels, les acteurs, les institutions sur leurs besoins de repères, de données, de connaissances, d’éléments de comparaison, pour leur permettre de mieux se situer dans l’exercice de leurs missions.

Face à la grande diversité des demandes, l’OPCST a organisé son action, opéré des choix, établi des priorités, en élaborant une méthodologie et une posture originales basées sur la coopération des acteurs en vue de produire des synthèses chiffrées sur les institutions, leur organisation, leurs activités, leurs publics, et leurs  collections.

Des outils d’observation coopératifs pérennes et rigoureux ont été mis en œuvre. Les premiers rapports ont vu le jour ou sont en cours de publication ou d’élaboration : muséums, jardins botaniques, universités, CCSTI et assimilés, grands établissements. Au terme de cette première phase de mise en œuvre, l’OCIM invite les professionnels, décideurs, chercheurs… à analyser ces premiers résultats, à dégager ce qu’ils confirment, révèlent ou interrogent du dynamisme de ce champ culturel.

Suite à ces premières radiographies nationales menées par familles institutionnelles, l’Observatoire présentera diverses analyses territoriales et abordera la question de la méthode adéquate pour appréhender les dynamiques locales.

À l’heure de l’acte III de la décentralisation et d’un nouveau modèle de gouvernance, ces rencontres sont également l’occasion pour l’Observatoire de l’OCIM d’enclencher son deuxième axe de développement : l’observation territoriale.

 

Inscription en ligne

 

Téléchargement

Praesent ut ultricies Nullam libero pulvinar at