Le musée d’Histoire urbaine et sociale de Suresnes

Inauguré en juin dernier, le musée d’Histoire urbaine et sociale de Suresnes (MUS) est implanté au cœur de la ville dans l’ancienne gare de Suresnes-Longchamp, construite en 1889 pour l’Exposition universelle.

Le musée d’Histoire urbaine et sociale répond à un double objectif :

partager l’histoire de la ville et de son patrimoine : du village viticole à la ville actuelle, en passant par l’industrialisation des berges de la Seine le projet urbain et social d’Henri Sellier (maire de Suresnes de 1919 à 1941), sans oublier les fonctions spirituelle, militaire puis mémorielle du Mont-Valérien.

Présenter et documenter l’urbanisme social des années 1920 à 1940 : avec l’industrialisation des bords de Seine, il fallait répondre à la nécessité de construire des logements pour satisfaire les besoins de la classe ouvrière. L’œuvre d’Henri Sellier, maire de Suresnes, pionnier du mouvement HLM (à l’époque HBM, habitat à bon marché) et créateur des cités-jardins d’Île-de-France, en constitue une illustration emblématique.

Installée sur deux niveaux, l’exposition permanente balaie l’histoire de Suresnes en sept séquences (Suresnes hier, aujourd’hui et demain ; Le village viticole ; La ville industrielle ; La ville en mutation ; Henri Sellier, Le projet urbain ; Le projet social). Le parcours muséographique propose des présentations interactives de la transformation de la ville au fil des siècles. Dès l’entrée, les images des évolutions de la ville sont projetées sur une maquette topographique.

Plus loin, une borne olfactive appuie l’évocation des activités de parfumerie, un film retrace l‘histoire urbaine, des bornes à écran tactile naviguent dans les étapes d’aménagement des cités-jardins… Au rez-de-chaussée, ce sont des vitrines qui présentent le village viticole et la ville industrielle. Empruntant l’escalier monumental où il croise, suspendus en mobile géant, 50 portraits d’habitants emblématiques des mutations de la ville, le visiteur découvre un dispositif muséographique différent. Surplombées d’un chapeau en tissu qui resserre l’attention et abrite les dispositifs d’éclairage et de projections, quatre tables abordent la thématique centrale du MUS : le projet urbain et social conçu et mis en œuvre par Henri Sellier durant l’entre-deux-guerres dans le département de la Seine.

Le MUS dispose également d’un espace modulable de 220 m2 consacré aux expositions temporaires. Pour son inauguration, la première exposition temporaire revient sur l’histoire du musée, des collectionneurs passionnés qui en ont réuni les premiers fonds au projet scientifique et culturel qui a mené à la création du MUS.

Lieu d’animation et de recherche, le MUS est également un centre de ressources documentaires.

La programmation de séminaires, d’ateliers pédagogiques ou de conférences est également prévue.

Enfin, une promenade à travers 
le patrimoine du XXe siècle, jalonnée par 21 mâts, répartis dans tous les quartiers de la ville permet de prolonger la visite du MUS.

Renseignements :

Musée d’Histoire urbaine et sociale
1 place de la Gare de Suresnes-Longchamp
92150 Suresnes
téléphone + 33 1 41 18 15 52
www.suresnes.fr

 

consectetur vel, felis fringilla Donec ipsum tempus venenatis