La place des universités dans la culture scientifique

Compte rendu du workshop sur la culture scientifique le 6 juin dernier

La place des universités françaises s’affirmant dans le dialogue sciences-société, l’université d’Aix-Marseille, sur une initiative de Constance Hammond, vice-présidente déléguée à la diffusion de la culture scientifique et technique, a organisé le vendredi 6 juin 2014 un workshop de culture scientifique. Cet événement a réuni les vice-présidents et chargés de mission culture scientifique des universités françaises, en vue de s’interroger sur le rôle des universités en matière de culture scientifique sur leurs territoires, de mutualiser les bonnes pratiques et d’améliorer les dispositifs existants au regard des expériences de chacun.

Deux conférences ont permis de s’interroger sur l’image rigoureuse et méthodique véhiculée par la science et encore très présente dans l’opinion publique, mais également sur les enjeux et les modes de communication entre les chercheurs et le grand public : Le mythe de la méthode expérimentale, une illusion tenace par Pascal Duris, professeur en épistémologie et histoire des sciences à l’université de Bordeaux et Histoire, enjeux, modalités et postures de la communication des chercheurs envers leurs publics par Grégoire Molinatti, maître de conférences en médiation des sciences et société au Centre Norbert Elias. Ces éléments de réflexion ont pu mettre en lumière la manière dont la communauté scientifique est perçue encore aujourd’hui, et apporter des explications à cet écart qui s’est créé entre science et société.

Conscients de ce fossé et soucieux de le réduire, les participants ont présenté des actions mises en place dans leurs établissements pour diffuser la CSTI au plus grand nombre :

  • 12 actions menées par les universités à destination du grand public : La nuit des abysses (université Pierre et Marie Curie), 
Festival Arts & Sciences Curiositas (université Paris Sud), Mise en valeur des recherches doctorales (université de Nouvelle Calédonie), 
Atome Hôtel (université Montpellier 2), Learning center SHS – Archéologie – Egyptologie (université Lille 3), MOOC « Quidquam Kezako » (université Lille 1), Exposition Résident (université du Havre), Conférences MidiCritiques (université de Grenoble), Exposition « Rêves de science » (université de Clermont-Ferrand), Projet « Biodiversité Biomasse Bordeaux » (université de Bordeaux), Les-actions-3B
Exposition Led’s chat (Aix-Marseille Université), Souk des Sciences (Aix-Marseille Université) ;
  • 9 actions menées par les universités à destination des scolaires : Projets ATOUTS (université de Strasbourg), Maison d’Initiation et de Sensibilisation aux Sciences (université Paris Sud), Concours des chercheurs en herbe (université de Lorraine), Xperium (université Lille 1), Le colportage transfrontalier (Nef des Sciences/université de Haute-Alsace), Animation et pédagogie active en science et technologie (université de Grenoble), Maths pour les ados (Aix-Marseille Université), Physics Summer Camp (Aix-Marseille Université), Apprentis chercheurs MAAD (Aix-Marseille Université).

Les débats entre les participants ont permis d’échanger sur les problématiques suivantes :

  • la difficulté à présenter une science vivante,
  • la réelle attente de la part du public,
  • l’importance de montrer la recherche,
  • la place trop faible laissée à l’expérimentation et la pratique personnelle,
  • l’importance de montrer les métiers,
  • la nécessité de donner aux citoyens les outils nécessaires pour mener leur propre réflexion.

> Les actes de ce workshop de culture scientifique sont disponibles en ligne à l’adresse suivante : http://cps.univ-amu.fr/articles/actes-ligne-workshop-national-culture-scientifique. Une seconde édition de ces rencontres est prévue en 2015 à Montpellier.

 Renseignements :

Aix-Marseille Université
Culture et Patrimoine scientifique
téléphone +33 4 13 55 10 92

culture-scientifique@univ-amu.fr

mattis dictum ut venenatis leo. accumsan in id Aenean