Le musée national du Sport à Nice

Le musée national du Sport (MNS) a ouvert ses portes au public le 27 juin dernier.

Au-delà des exploits sportifs marquants, le musée – seul lieu de mémoire, de conservation (45 000 objets et plus de 400 000 documents : matériel, habillements, trophées, mascottes, affiches, peintures, films, photographies, archives…) et de promotion sur le fait sportif en France – assure les missions de conservation et de valorisation des biens patrimoniaux liés au sport et aux recherches menées dans ce domaine, que ce soit pour connaître les limites des capacités humaines, pour interroger le caractère singulier ou universel des jeux et des compétitions ou pour révéler le sport comme creuset des identités et des sociabilités de notre temps. Il révèle également le sport sous son angle culturel et scientifique témoignant de ses enjeux sociaux, économiques, techniques, artistiques…

Le défi est l’acte qui fonde l’exploit sportif, il a donc été choisi comme concept de base du musée national du Sport et comme fil rouge pour la présentation des collections. Après une salle introductive consacrée à une brève histoire du sport des les pratiques sportives de l’Antiquité (lutte, courses de char, athlétisme…) à nos jours (mondialisation, avènement des médias…) en passant par le Moyen-Âge (concours d’archers, jeux de balles…), le Siècle des Lumières (équitation, escrime, paume, boxe…) et le XIXe siècle (codification des règle, mise au point du chronomètre, création des clubs et des championnat…) le parcours du musée s’articule autour de quatre grands défis déployés dans quatre galeries d’une surface de 200 à 300 m2 chacune: le défi sur soi (parvenir à dépasser ses propres limites pour atteindre la perfection. Jugé par le temps, la distance ou encore sur l’esthétique le sportif s’entraîne sans relâche et cherche, toujours, à améliorer ses performances : athlétisme, cyclisme, natation, patinage…), le défi d’homme à homme (s’affronter épée contre épée, face à face sur le ring ou au-dessus du filet…

Le duel est une dimension forte de la compétition. Il crée des légendes, amplifiées désormais par les moyens de diffusion planétaire : boxe, tennis, arts martiaux…), le défi collectif (esprit d’équipe, esprit de sacrifice, le sport est aussi le terrain où l’on partage des valeurs. Dans tout sport collectif, chaque joueur dépend de ses coéquipiers, et donc de l’équipe toute entière : football, rugby, handball…), le défi au-delà des limites (pousser le défi au-delà des limites, c’est par exemple affronter les éléments naturels, franchir des paliers dans la quête de la performance, briser les barrières sociales pour s’accomplir ou encore… outrepasser les règles en se dopant : alpinisme, navigation, aviation, handisport…).

Chaque défi est illustré par des objets et documents inédits choisis parmi l’immense collection du musée : ballon de la finale de la coupe du monde 1998, gants de Marcel Cerdan, pointes de Marie José-Perec, skis de Jean-Claude Killy, raquette de Yannick Noah… jusqu’aux nombreuses et improbables mascottes, sans oublier les peintures de Maurice Denis ou les sculptures de Gustave Doré ou d’Alfred Boucher… Par des mises en ambiance sonore, des projections de films d’instants sportifs et des défis interactifs, chaque salle du parcours permet au public de ressentir l’émotion de l’effort, de la victoire, de la défaite… vivant ainsi de l’intérieur, l’esprit sportif et ses valeurs.

Le projet d’aménagement du musée représente un coût total d’environ 8 000 000 €, le gros œuvre et l’aménagement
 des réserves du musée ont été financés par la Ville de Nice ; le musée dont la superficie est de 5 861 m2 dont plus de 2 000 m2 de surfaces d’exposition, fait partie intégrante du stade Allianz Riviera de Nice, conçu dans son ensemble par Jean-Michel Wilmotte.

Par ailleurs, le musée national du Sport reçoit depuis 1963 des fonds documentaires sur le sport. Ces fonds donnés par des sportifs, des collectionneurs, des personnes privées, des institutions sportives sont composés d’ouvrages (20 000), de périodiques (1 5000 titres), des brochures (250 000), des programmes (1 800), de pièces d’archives (150 fonds privés), de photographies (des milliers) et de films (plus de 1 000). Ce fonds constitue le Centre de recherche et de ressources documentaires du Sport qui a pour missions de :

  • -accueillir, informer et orienter le public sur l’histoire et la sociologie du sport ;
  • collecter, conserver la documentation, les archives du sport et contribuer à leur diffusion ;
  • valoriser le patrimoine sportif à travers des expositions et des publications ;
  • promouvoir et diffuser la recherche sur le fait sportif (publications et colloques) ;
  • jouer un rôle local, national et international en tant que centre de recherche sur le fait sportif.

Le centre réalise des recherches documentaires
, des dossiers documentaires sur mesure, des expertises sur la muséographie d’une exposition sur le sport, des panneaux pédagogiques pour des expositions itinérantes ; il organise des cycles de conférences.

Renseignements :

Musée national du Sport
Stade Allianz Riviera
Boulevard des Jardiniers
06200 Nice
téléphone + 33 4 89 22 44 00

contact@museedusport.fr

www.museedusport.fr

Photo: Musée du sport©