Néandertal. Un mystère préhistorique

Exposition du 11 avril au 30 novembre 2015 au Musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny – Prolongation jusqu’au 16 mai 2016

Il y a 50 000 ans, en Europe occidentale … L’Homme de Néandertal occupe ces lieux depuis plus de 200 000 ans. Il a développé une société complexe et riche dont nous ne percevons pas tous les détails, vu l’importante perte matérielle qu’a occasionné le passage du temps. Les études, récemment relancées par le développement du séquençage de l’ADN, nous conduisent cependant à réévaluer les capacités de cet Homme – notre « cousin ». Il apparait notamment de plus en plus qu’il possédait une capacité intellectuelle lui permettant de se projeter dans une abstraction, qu’il créait des productions symboliques et qu’il avait des préoccupations spirituelles.
Et pourtant, l’ère néandertalienne en Europe est sur le point de prendre fin : vers – 40 000, par une migration venue du Proche-Orient, des nouveaux venus s’installent progressivement partout en Europe : les Hommes modernes (Homo sapiens, nous). Probable victime de la concurrence territoriale et économique de ces nouveaux arrivants, Néandertal s’éteindra vers – 30 000 ans.
Telles sont les données dont dispose actuellement l’archéologie.

… Et si les choses étaient moins simples qu’il n’y paraît ? En fait, c’est presque 10 000 ans plus tôt, entre – 50 000 et – 40 000 ans, que l’archéologie enregistre une importante mutation faite de changements culturels et sociologiques. Les chercheurs se trouvent alors confrontés à de nouveaux processus techniques qui s’éloignent foncièrement des artisanats traditionnels reconnus pour ces populations depuis des dizaines de millénaires. Parallèlement, c’est l’ensemble de l’organisation des sociétés humaines qui semble alors en rupture avec les savoirs traditionnels. Or, à ces dates très anciennes, Homo sapiens n’est pas encore sensé être arrivé en Europe.

Néandertal serait-il l’auteur de cette mutation ? Faut-il revoir les dates d’arrivée des Homo sapiens ? Il règne sur cette question un mystère préhistorique …

Pour développer ce thème, l’exposition présente plusieurs reconstitutions d’artistes de l’Homme de Néandertal, afin que le public puisse se projeter une image de notre « cousin ». Une exceptionnelle reconstitution à pleine échelle d’une cabane en clayonnage de bois recouvert de peaux et de son environnement immédiat dévoilent à quoi ressemblait l’habitat des hommes préhistoriques voici 50 000 ans. Elle est accompagnée d’un grand moulage de fouille d’un squelette de mammouth qui permet de se confronter à la fouille des vestiges de ce pachyderme.
Le matériel archéologique exposé comprend plusieurs pièces rares, parmi lesquelles le « masque » de la Roche-Cotard, l’une des premières productions symboliques de Néandertal. L’exposition regroupe aussi pour la première fois les six serres d’aigle travaillées par Néandertal actuellement connues en Europe.

Les enfants y trouveront des jeux et un dispositif audiovisuel leur permettant de se projeter dans ce monde si différent du nôtre.

> Exposition du 11 avril au 16 mai 2016 au Musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny

Renseignements

Musée de la Préhistoire du Grand-Pressigny
37350 Le Grand-Pressigny.
Tél. : 02 47 94 90 20.
www.prehistoiregrandpressigny.fr