Les trophées Diderot de l’Initiative culturelle et le prix Diderot-Curien 2015

Chaque année, les trophées Diderot de l’Initiative culturelle distinguent des institutions dont l’ensemble des actions en faveur de la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle est particulièrement remarquable.

Depuis 2002, l’AMCSTI (Association des musées et centres pour le développement de la culture scientifique, technique et industrielle) récompense des initiatives et des institutions qui se sont démarquées dans le domaine de la culture scientifique et technique.

Chaque année, les trophées Diderot de l’Initiative culturelle distinguent des institutions dont l’ensemble des actions en faveur de la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle est particulièrement remarquable.

Le Prix Diderot-Curien est quant à lui remis à une personnalité, distinguée pour son engagement en faveur de la CSTI et la qualité de son travail. Pour leur treizième édition, les trophées Diderot de l’Initiative culturelle et le prix Diderot-Curien ont été remis à Annecy le 24 juin 2015, lors du 33e congrès de l’AMCSTI.

Le jury des trophées Diderot est composé de personnalités de la culture scientifique, technique et industrielle et placé sous la présidence d’Étienne Klein (directeur du LARSIM-CEA-Laboratoire des Recherches sur les Sciences de la Matière/DSM à Gif-sur-Yvette).

  • Pour la catégorie Espoir, le Diderot de l’Initiative culturelle à été décerné au Labo des savoirs de Nantes qui produit une émission de radio hebdomadaire de vulgarisation scientifique diffusée sur 12 radios en France et à Londres par une équipe d’étudiants. Constituée d’une trentaine de rédacteurs bénévoles qui réalisent ce programme de qualité à destination du grand public, l’équipe est constituée dans sa grande majorité de doctorants et d’étudiants. Cette association étudiante est partenaire avec l’université de Nantes. Le Labo des savoirs (www.labodesavoirs.fr) a lancé début mars, un premier évènement hors-radio : « Les savoirs partagés ». Cette initiative se déroule sur une soirée, elle réunit des curieux de sciences pour un troc des savoirs qui est coordonné par le Labo des savoirs qui en assure la médiation. Le Labo des savoirs est une proposition faite à tous ceux qui le souhaitent de découvrir le journalisme scientifique et la création sonore. C’est aussi une volonté : celle de faciliter l’accès aux savoirs et aux connaissances scientifiques, de créer des intersections entre la recherche et les citoyens.
  • Pour la catégorie Institution confirmée, le Diderot de l’Initiative culturelle a été remis au labo accoustique – Ophonius – les Concerts Scientifiques. L’Institut Le Mans acoustique rassemble les acteurs manceaux de la recherche (laboratoire), de la formation (université, Écoles d’ingénieurs, École Supérieure des Beaux-arts, Institut Technologique Européen des Métiers de la Musique), de la valorisation (centre de transfert, incubateur, collectivités locales) et de la dissémination scientifique (CCSTI Maine Sciences). Pour attirer les jeunes vers les études et les carrières de l’acoustique, l’Institut Le Mans acoustique a eu l’idée d’une action de médiation scientifique via une approche artistique : « les concerts scientifiques » (www.concerts-scientifiques.fr). Avec un ensemble unique de structures relevant de l’acoustique et du son, Le Mans acoustique  a pour mission : la recherche, la formation, la valorisation et la dissémination scientifique. Proposé par le groupe Ophonius, composé de deux enseignants-chercheurs du laboratoire d’Acoustique de l’université du Maine par ailleurs musiciens et de musiciens professionnels, ce spectacle se présente sous la forme d’exposés vulgarisés, s’appuyant sur des supports multimédia et des expériences en direct commentés par les enseignants-chercheurs, et portés par des ambiances sonores et la musique originale du groupe. Les concerts scientifiques prennent ainsi la forme d’un voyage scientifique et musical au pays de l’acoustique permettant à l’auditeur d’appréhender la nature physique et perceptive d’un son, de comprendre les limites de notre perception ou encore de découvrir la physique des instruments de musique.

Le prix Diderot-Curien a été décerné à Jean-Marc Levy-Leblond. L’expression « mettre la science en culture » est de lui, et il n’a eu de cesse de la faire vivre depuis qu’il l’a émise. Jean-Marc Levy-Leblond est professeur émérite de l’université de Nice après avoir été successivement chargé de recherches au CNRS, maître de conférences à l’université de Nice Sophia Antipolis, professeur à l’université Paris 7, et à Nice, où il a enseigné dans les départements de physique, de philosophie et de communication. Il fut également directeur de programme au Collège international de philosophie de 2001 à 2007.

Jean-Marc Lévy-Leblond a fortement contribué à la réflexion sur ce que devaient être les Centres de Culture scientifique technique et industrielle : nommé en 1982 par Jack Lang président du Conseil National de la Culture Scientifique, Technique et industrielle, il y a œuvré pour définir et faire adopter une politique audacieuse interministérielle qui a été une des innovations majeures en matière scientifique et culturelle de l’après-1981. Par ailleurs, il a fondé et dirige la revue Alliage (culture, science, technique), une revue qui se veut être le vecteur d’une réflexion de fond sur les rapports de la culture, de la technoscience et de la société. Il dirige les collections « Science ouverte » et « Points Sciences » au Seuil, qui visent à problématiser et contextualiser les thèmes scientifiques et techniques ; il a créé la collection « Sources du savoir » au Seuil, qui veut remettre en circulation les textes fondamentaux sources du savoir.

Les trophées Diderot – soutenus par le Musée des Arts et Métiers, Universcience, le Muséum national d’Histoire naturelle et le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche – sont matérialisés par trois œuvres d’art originales réalisées cette année par l’artiste Franck Turpin et symbolisant la rencontre des arts et des sciences.

Renseignements :

AMCSTI
132 rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris
téléphone + 33 6 72 78 12 81

didier.michel@amcsti.fr

www.amcsti.fr

Lorem justo libero. elementum venenatis consequat. sit ipsum Phasellus