À quoi rêvent les algorithmes

Conférences et débats – Paroles d’auteurs, le jeudi 3 mars 2016, 18h30-20h00, Musée des arts et métiers, Paris

Des premiers outils préhistoriques à l’invention de l’écriture, de la mécanisation de l’imprimerie à la numérisation de l’information, la longue histoire des technologies intellectuelles est au cœur de l’évolution de l’humanité. Aujourd’hui, un nouvel objet a fait son entrée dans nos vies, les algorithmes.

À partir du torrent de données qui se déversent chaque jour sur Internet, ils hiérarchisent l’information, devinent ce qui nous intéresse, sélectionnent les biens que nous préférons et s’efforcent de nous suppléer dans de nombreuses tâches. Face à la froide rationalité de ces machines dont nous redoutons le pouvoir qu’elles pourraient prendre sur nous, nous aimons opposer « notre » subtile sagacité. Pourtant, ces algorithmes pénètrent si intimement notre vie quotidienne que nous percevons mal les longues chaînes qui conduisent des sympathiques écrans colorés aux grandes infrastructures statistiques que la révolution numérique installe dans de lointains serveurs de données.

Exploitant des données toujours plus inattendues, ils chiffrent le monde, le classent et prédisent notre avenir. Si la critique du nouvel empire des calculs s’est réfugiée, un temps, dans une pseudo-opposition entre les « humains » et les « machines », leur radiographie précise est devenu aujourd’hui un enjeu démocratique aussi essentiel qu’inaperçu. Décryptons le monde auquel rêvent les algorithmes, avant que nous nous réveillions – trop tard…

Avec Dominique Cardon, sociologue au Laboratoire des usages d’Orange Labs, professeur associé à l’université de Marne-la-Vallée (LATTS), auteur de l’ouvrage À quoi rêvent les algorithmes. Nos vies à l’heure des big data (Seuil, 2015).

Rencontre animée par Daniel Fiévet, journaliste scientifique et producteur à France Inter.

> Conférence le jeudi 3 mars 2016, 18h30-20h00, Amphi Abbé Grégoire, Musée des arts et métiers, Paris
Entrée gratuite, dans la limite des places disponibles.

Renseignements

http://www.arts-et-metiers.net/