Le musée de la Poste se rénove

Le bâtiment du musée de La Poste, inauguré en 1973 se destine à une nouvelle vie : un grand projet de rénovation est engagé avec le lancement du chantier au printemps 2015, pour en faire à l’horizon 2017 un lieu culturel contemporain.

Initialement fondé sur la mise en accessibilité aux personnes en situation de handicap ou à mobilité réduite de tous les établissements recevant du public, le projet porte aussi sur la réaffirmation d’une ambition culturelle et patrimoniale dans le paysage muséal français. Il prévoit la revalorisation complète du bâtiment à travers un nouveau concept muséographique et architectural. Pendant toute la durée des travaux, le musée poursuit ses activités hors les murs.

Le musée de La Poste, « musée de France », est un lieu de présentation, de conservation et de diffusion du patrimoine postal : des bottes de sept lieues aux héros de l’Aéropostale, en passant par le panorama qui couvre près de 170 ans d’émission de timbres-poste en France, les collections muséales racontent une histoire, non seulement celle d’une entreprise mais aussi celle de la France au quotidien. Le musée conserve le patrimoine historique, artistique, philatélique et scientifique constitué par des pièces de collections aussi diverses que des premières cartes des routes de poste, des uniformes de facteurs, des maquettes d’artistes, des timbres-poste, des objets populaires et enfin une grande collection de mail art et d’art postal. Porteur de l’histoire, ce musée se veut également le témoin du présent et du futur de l’entreprise La Poste.

Au fil des années, l’immeuble peu fonctionnel, confronté à une série de contraintes et incapable d’accueillir un nombre sans cesse croissant de visiteurs (160 000 en 2013) est devenu inadapté à l’ambition culturelle du musée : une accessibilité limitée, une mauvaise visibilité extérieure du musée, une faible lisibilité des parcours qui souffrent d’un manque de cohérence et de repères, une spatialisation muséale complexe et peu fonctionnelle. Face à ces inadaptations, le Groupe La Poste décide en 2011 de restructurer intégralement cet immeuble patrimonial. Un des axes importants du projet piloté par Poste Immo vise à créer des plateaux unitaires, libérés utilisant des dessertes verticales latéralisées, notamment les ascenseurs panoramiques en équilibre entre la ville et les collections. Le projet prévoit la reconfiguration de plusieurs plateaux y compris celui du rez-de-chaussée pour imposer le plain-pied avec l’espace public dans le hall d’accueil.

L’exposition permanente des collections se développera ainsi sur trois plateaux libérés de cloisonnement et de gaine, conçus comme des plateaux techniques reprenant l’organisation des parcours pensés par l’architecte d’origine. Elle sera organisée autour de trois grands thèmes :

  • La conquête du territoire : les différents moyens de transport et de communication qui ont permis au service postal d’étendre son réseau (cheval, train, bateau, avion, télégraphe, téléphone…) ;
  • Des hommes et des métiers : le service public postal est ici mis à l’honneur avec ses facteurs et ses bureaux de poste ; le visiteur pourra suivre de l’intérieur le voyage d’une lettre de son dépôt à sa distribution ;
  • La Poste, l’art et le timbre : enracinée dans la vie sociale, La Poste est aussi très impliquée dans le monde des arts. En témoigne le timbre-poste qui est un art à part entière tant dans sa conception que dans sa fabrication. Il est présenté ici sous tous les aspects.laposte-22

La circulation entre ces trois plateaux s’organisera comme une boucle de haut en bas autour d’un espace référent majeur : la vitrine-totem qui traversera le bâtiment, du rez-de-chaussée jusqu’au 4e étage et sera habitée d’objets phares de l’histoire postale (la malle poste, le pneumatique, l’Aéropostale, le télégraphe de Chappe…).

Sur 5 000 m2 environ, le musée de demain accueillera des espaces pour les expositions temporaires et permanentes, des surfaces dédiées à l’administration, à la recherche et à la conservation des œuvres. Il comprendra aussi des lieux privatisables, des espaces de réunion, une boutique et un café au dernier étage de l’édifice offrant une vue sur le panorama parisien.

Enfin, dans le contexte des travaux de rénovation du musée et donc du déménagement de tous les objets des fonds, cinq chantiers de collection ont été mis en œuvre. Dans le cadre de ce programme muséologique, l’étude systématique des collections, la réalisation de récolements, d’inventaires précis et informatisés des objets du musée, leur prise de vue photographique et la mise en place de campagnes de restauration (nettoyage, traitements, voire décontamination) nécessaires à la conservation et à la lisibilité des œuvres ont été entrepris.

Renseignements

Musée de la Poste
34 boulevard de Vaugirard
75731 Paris

www.ladressemuseedelaposte.fr

Photos: Jung@architectures – L’Autre image