La Galerie des Lumières de l’aquarium de La Rochelle

Un nouvel espace immersif de 100 m2 présentant une série d’aquariums dont le fil conducteur est la lumière et ses mystères.

L’aquarium de La Rochelle a ouvert le 6 février 2016 une Galerie des Lumières. Ce nouvel espace plonge le visiteur dans la pénombre des grandes profondeurs où les espèces marines s’illuminent. Conçue et réalisée par le Groupe Coutant, la Galerie des Lumières est un nouvel espace immersif de 100 m2 qui présente une série d’aquariums dont le fil conducteur est la lumière et ses mystères. À 150 m de profondeur, 99 % de la lumière est absorbée. Au-delà de 1 000 m, l’obscurité est complète. Quand la lumière disparaît, dans la pénombre des abysses (en dessous de 2 000 mètres de profondeur), la pression extrême et les faibles températures forment un environnement hostile à toutes formes de vie. Et pourtant, l’alchimie des éléments peut offrir ce spectacle inattendu : 80 % de la faune des profondeurs émettraient de la lumière. De façon scientifique et ludique, l’aquarium de la Rochelle explique les raisons qui donnent la lumière au dragon noir, au poisson lanterne, au revenant, au poulpe dumbo… Il y a la fluorescence qui absorbe la lumière et la réémet sous forme de longueur d’onde plus grande métamorphosant les espèces. Puis la bioluminescence qui donne à certains organismes vivants, la capacité à produire de la lumière grâce à une réaction chimique. Et le phénomène optique de l’iridescence qui renvoie la lumière avec une longueur d’onde (une couleur) différente selon les directions.

En utilisant des technologies innovantes, cette galerie ouvre au public un lieu de recherche scientifique jouant un rôle moteur dans la connaissance et la protection des océans. L’aquarium de La Rochelle est ainsi devenu un centre qui cultive le corail et recueille les tortues. Le site (8 000 m2, 83 aquariums, 18 km de réseau aquariologique,12 000 animaux marins de 500 espèces différentes) a pour vocation d’étudier et de conserver les espèces maritimes avec une mission essentielle, la reproduction afin d’éviter les prélèvements en milieu naturel. La Rochelle développe la culture de certaines variétés de coraux en danger alors que leur rôle est primordial dans les écosystèmes tropicaux. Ces travaux se font en partenariat avec l’aquarium de Guadeloupe et Océanopolis de Brest. Pour les tortues marines, La Rochelle est, depuis 30 ans, un véritable lieu de sauvetage. Longtemps pêchées pour leur chair ou leur carapace, les tortues marines sont des espèces menacées d’extinction. Au-delà de son programme d’observation, le centre recueille et soigne les tortues échouées sur l’ensemble du littoral Manche-Atlantique de la France. Le Centre d’Études et de Soins pour les Tortues Marines (CESTM) développe de nouveaux programmes tels le suivi satellitaire qui permet de suivre en temps réel les jeunes tortues réhabilitées puis relâchées.

Renseignements

Aquarium de La Rochelle
Quai Louis Prunier – BP 4
17002 La Rochelle cedex 1
www.aquarium-larochelle.com

libero. nunc risus. commodo consectetur diam