TEXTEXPO : produire, éditer et afficher des textes d’exposition

Nouvelle publication de l’OCIM à l’intention des professionnels du patrimoine.

L’OCIM vient de publier l’ouvrage TEXTEXPO : produire, éditer et afficher des textes d’exposition (114 p. ; ISBN : 978-2-11-139614-2). Ce manuel pratique, écrit par Daniel Jacobi, est en fait une réécriture complète du fascicule, publié par l’OCIM en 1993, Écrire sur les murs, un guide pour la présentation du texte dans une exposition, un texte de Dick Negus et Éric Kentley (National Maritime Museum de Londres), traduit et adapté par Lise Guillet, Daniel Jacobi et Marie-Sylvie Poli.
La présence des textes dans les expositions est primordiale. Certes les expositions sont faites pour faire découvrir des œuvres, des collections, des idées ou mieux des concepts. Et pour cela on les met en scène avec soin. Mais les œuvres, les objets ou les dispositifs construits pour les expositions temporaires ou permanentes ne parlent pas ; et il faut les accompagner de différents dispositifs d’aide à l’interprétation. Les textes affichés, parce qu’ils prennent appui sur notre plus performant outil de communication et d’échange — notre langue —, constituent depuis toujours la première des aides à l’interprétation. On peut même affirmer que le texte affiché est la meilleure et la plus sûre interface entre le projet d’un concepteur et le désir de culture d’un visiteur.
Le propos de ce manuel est très modeste : rappeler, à l’intention des professionnels du patrimoine, les principes de base de la rédaction et de l’édition des textes affichés. Qu’il s’agisse des panneaux, des étiquettes ou des dispositifs de signalétique, ces règles et ces principes sont toujours les mêmes. Et leur but est sans ambiguïté d’être au service des publics, de tous les publics. En donnant envie de lire des textes intéressants et accessibles à tous, qui facilitent la communication et permettent de s’approprier et de goûter le contenu de l’exposition.

Renseignements

OCIM
www.ocim.fr

Donec sed leo. porta. libero vulputate, ut libero nec