Le service des Centres Sociaux Éducatifs en Algérie. 1955-1962.
Une initiative de Germaine TILLION

Une exposition du MUNAÉ

La guerre commence en Algérie le 1er novembre 1954 par des attentats dans l’Aurès où Germaine Tillion avait mené des recherches une quinzaine d’années auparavant. Envoyée en mission, elle constate, en ethnologue, un effondrement économique et social. En réponse, elle crée le Service des Centres sociaux pour aider les déshérités du monde rural et des bidonvilles à “entrer dans la modernité” en acquérant les connaissances et les savoir-faire indispensables.

Cette réalisation a été présentée au Munaé dans le cadre de l’exposition « L’école en Algérie, l’Algérie à l’école » (du 6 avril 2017 au 2 avril 2018). Elle est désormais proposée en exposition itinérante en commémoration du dixième anniversaire de la mort de Germaine TILLION.

Encadrée par la présentation du Munaé et par des citations de Germaine Tillion, cette exposition parcourt les objectifs, les différentes activités, les choix pédagogiques et la brève histoire (1955-1962) de ce service de l’Éducation nationale en Algérie.

Descriptif technique

Exposition composée de 9 bâches souples avec œillets 180 x 180cm (12kg)

Panneaux visibles sur le site

Des documents pédagogiques sont en cours de finalisation autour des thématiques suivantes :

  • Le contexte historique (guerre d’Algérie)
  • Le contexte économique et social
  • Les choix pédagogiques
  • Germaine Tillon

Public

Collège – Lycée – Post-Bac – Éspé

Producteurs

Exposition réalisée par Saadia Dahmani, médiateur de ressources et services culture et patrimoine, Munaé et Nelly Forget de l’Association Germaine Tillion.

Année de création

2017

Renseignements

MUNAÉ

Musée national de l’Éducation

Equipe d’accueil – munae@reseau-canope.fr- 02 32 08 71 00

https://www.reseau-canope.fr/musee/fr.html