Musées d’hier en devenir

Colloque, les 19 et 20 décembre 2018, à Carcassonne

Consacré au devenir des musées d’ethnographie, le propos de ce colloque se fonde sur un parti pris quelque peu iconoclaste.
Il s’intéressera, non pas aux musées les plus neufs ou les plus innovants, mais au contraire à ceux, qui pour une raison ou une autre, ont loupé le coche de la rénovation et se sont trouvés pris au piège d’un certain immobilisme.
Partant du constat que ces belles endormies ne sont pas forcément boudées du public, il tentera de comprendre comment elles continuent à faire sens et le cas échéant, quel parti elles tirent du fait d’être restées dans leur jus. Si face à la course à l’innovation, qui est aussi une course à l’audience, certains entrevoient la fin du musée, il essaiera de saisir les ressorts de sa permanence.

Cette rencontre entend intéresser, au-delà des spécialistes (ethnologues et muséologues), un public plus large de professionnels et d’amateurs éclairés, engagés d’une manière ou d’une autre dans l’action patrimoniale.
L’ambition est de leur apporter les moyens d’une réflexivité, en prenant doublement appui sur les acquis disciplinaires et le partage d’expériences en cours.

Organisé par l’Ethnopôle GARAE les mercredi 19 et jeudi 20 décembre 2018 à la Maison des Mémoires (Carcassonne), le colloque sera clôturé par la projection du documentaire “Passeur de vies, passeur d’histoires”, portrait de Daniel Travier, conservateur et fondateur du musée des Vallées cévenoles, à Saint-Jean-du-Gard.

Renseignements

Contact, inscriptions: Christine Bellan
04 68 71 29 69
ethno.garae@wanadoo.fr

Téléchargement

eget tristique consequat. fringilla efficitur. leo. vel, dictum Nullam