Le patrimoine en feu : qui sera le prochain ?

Séminaire international, du 26 au 28 juin 2019 à Rio de Janeiro

Gestion des risques d’incendie concernant le patrimoine culturel

Le feu représente un risque majeur, touchant les biens du patrimoine culturel dans le monde entier. Bien qu’ils puissent être considérés comme des « événements rares » du point de vue d’une seule institution, les grands incendies peuvent devenir monnaie courante lorsque l’on considère l’ensemble du patrimoine d’un pays. En outre, leur impact est généralement catastrophique, entraînant la perte totale ou quasi-totale du bien culturel concerné. Parmi les exemples récents, l’on peut citer la Glasgow School of Arts (Royaume-Uni, en 2014 et 2018), l’Institut d’information scientifique en sciences sociales (Fédération de Russie, en 2015), la librairie de l’Université de Mzuzu (Malawi, en 2015), le musée national d’histoire et de sciences naturelles en Inde (en 2016), la cathédrale Saint Sava de New York (États-Unis d’Amérique, en 2016), le Musée maritime de Jakarta (Indonésie, en 2018) et le Musée national du Brésil (en 2018).

La majorité des incendies qui touchent les institutions en charge du patrimoine résultent de causes internes et peuvent être évités ou grandement réduits, ce grâce à la mise en œuvre de procédures d’entretien et de sécurité appropriées. Afin de prévenir les catastrophes dues aux incendies, une préparation aux situations d’urgence est essentielle, mais elle ne doit pas être la seule stratégie envisagée. Il est clairement nécessaire de promouvoir une législation et des politiques plus efficaces, de stimuler l’utilisation des nouvelles technologies en matière de protection contre les incendies et d’aider à insuffler une culture de prévention des incendies au sein des organismes dédiés au patrimoine.

Le séminaire abordera ces questions urgentes, en soulignant le rôle clé que les décideurs doivent jouer en matière de prévention des incendies. Les statistiques relatives aux incendies et leurs implications pour une prise de décision efficace, les expériences de différents pays et contextes en ce qui concerne la gestion des risques d’incendie, et les mesures de sécurité incendie les plus modernes à appliquer dans le domaine du patrimoine culturel sont des sujets qui seront discutés. Les contributions d’un large éventail de domaines et de disciplines seront sollicitées, impliquant des gestionnaires du patrimoine et des autorités responsables du patrimoine, des secouristes du patrimoine culturel, des restaurateurs, des spécialistes de la législation en matière d’incendie, des ingénieurs du feu, des chefs de pompiers, des évaluateurs des risques du patrimoine et des experts en assurances. Une visite du Musée national du Brésil sera organisée afin de donner un aperçu direct des actions menée en vue de rétablir son rôle de premier plan en tant qu’institution du patrimoine et de recherche, dans le pays comme à l’étranger.

Un forum spécialisé se tiendra à la fin du séminaire dans le but de formuler des recommandations significatives concernant la réduction des risques d’incendie encourus par le patrimoine culturel. Cela permettra d’obtenir des résultats concrets à l’appui des changements politiques et d’assurer une large diffusion des résultats.

Public ciblé : les autorités du patrimoine, les gestionnaires du patrimoine, les agences nationales de protection contre les incendies, les directeurs de musées, les concepteurs de musées, les éducateurs en gestion du patrimoine, etc.
Détails du programme à découvrir prochainement !

Pour de plus amples informations, adressez votre requête à l’adresse suivante : heritageonfire@gmail.com

En savoir plus…

Renseignements

ICCROM – Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels

https://www.iccrom.org/fr