Congrès International d’Histoire et d’Archéologie

Congrès international, du 19 au 25 octobre 2019, à Roquebrune-sur-Argens, dans le golfe de Saint-Tropez et à Riva Ligure (Italie)

Ce congrès est placé sous la direction de M. Philippe Pergola, Directeur de recherche au CNRS ainsi que Professeur et Doyen du Pontificio Istituto di Archeologia Cristiana.
M. Mounir Bouchenaki, Conseiller de la Directrice Générale de l’Unesco, est le parrain de ce congrès.

Ce projet est soutenu en outre par Programme Interreg Italie-France Maritime 2014-2020, la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles ) et le Département du Var.

Plusieurs séances seront ouvertes au grand public, ainsi que des conférences quotidiennes, afin d’exposer largement les travaux de recherche réalisés sur les habitats perchés, témoins de changements politiques et sociaux entre la fin de l’Antiquité et le début du Moyen-Âge et ayant durablement forgé les paysages méditerranéens et européens.

En parallèle à ces conférences, une exposition de photographies sur la Méditerranée contemporaine permettra d’établir le lien entre les constantes et les variantes qui caractérisent l’espace méditerranéen d’hier et d’aujourd’hui. Cette exposition portera sur la Syrie, vue par l’artiste Michel Eisenlohr.

Des animations pour les enfants sur la thématique de l’archéologie, des visites des sites archéologiques de Sainte-Candie à Roquebrune-sur-Argens et du Fort Freinet à la Garde-Freinet viendront enrichir ce congrès. Toutes les animations et conférences seront gratuites.

Ces rencontres constitueront une étape importante dans la mise en place de collaborations scientifiques, dans la perspective de créer un réseau durable entre ces différents archéologues de l’espace méditerranéen et de l’Europe, puisqu’elles réuniront des spécialistes sur le thème spécifique des sites perchés, qui ont étudié cette thématique durant l’Antiquité tardive, le Haut Moyen-Âge et le Moyen-Âge, en relation avec le tissu de la première christianisation du monde rural.

A l’heure où le patrimoine archéologique est devenu la cible de destructions avec l’intensification des conflits au Moyen-Orient et que le trafic illicite des biens culturel en Europe, ne cesse d’augmenter, il est de notre responsabilité et de notre devoir de protéger notre patrimoine culturel mondial. Il est essentiel de lutter contre le pillage archéologique qui prive les citoyens et les générations futures de sources précieuses et uniques, indispensables à la connaissance du passé des territoires et de l’humanité.

Congrès, du 19 au 25 octobre 2019, à Roquebrune-sur-Argens, dans le golfe de Saint-Tropez et à Riva Ligure (Italie)

Renseignements

http://congresintlarcheo.com/