Les chemins de la création

Colloque, les 15 et 16 novembre 2019, au musée des arts et métiers, à Paris

La Poïétique comme philosophie de la création inspirée de Valéry, aura été avec le surréalisme, un fil conducteur majeur de la pensée et de l’œuvre de René Passeron. À travers ses œuvres artistiques (peintures, collages appelés Inimages, tableaux des Corps enfouis…), il a mis en œuvre l’expérience de la création en train de se faire jusqu’à la plus radicale : « être présent dans son dernier tableau » après sa mort, en priant un ami de déposer ses cendres dans celui-ci à une place réservée à cet effet.

Geste à la fois final et inaugural, cette œuvre ultime sera exposée dans l’amphithéâtre Abbé Grégoire durant les deux jours du colloque. Un documentaire de cette action intitulé Le passeur, sera projeté en ouverture. Tout en rendant hommage au penseur et à l’artiste, ce colloque international propose plusieurs approches de la création, comme entre autres : La « formativité » chez L. Pareyson, l’art comme expérience chez J. Dewey, le procès de création dans la pensée chinoise, etc. Plusieurs thématiques actuelles seront aussi abordées et une table ronde réunira quelques artistes proches de la poïétique. Une session sera consacrée aux relations complexes entre création et innovation pour mieux en distinguer les différences tant conceptuelles que sociales.

Ce colloque est dirigé par Richard Conte, artiste et poïéticien, professeur à Paris 1 Panthéon-Sorbonne et au Cnam, avec le concours d’Hélène Virion, maître de conférences à l’université de Toulouse.

Colloque, le vendredi 15 et samedi 16 novembre 2019

Renseignements

Musée des arts et métiers

https://www.arts-et-metiers.net/