Musées et patrimoine immatériel : transmission, savoir-faire et conservation muséale

Colloque international, les 8 et 9 novembre 2019, divers lieux en Belgique

S’éloignant de son contenu traditionnel (beaux-arts, histoire, etc.), le musée doit trouver d’autres modes d’approche.

Les nouvelles technologies peuvent notamment être des vecteurs intéressants. Aujourd’hui, la question de la restitution de toutes les formes matérielles du réel confronte le musée à 3 éléments : l’éthique (ce qu’il faut faire), le technique (ce qu’il est possible de faire) et la muséographie (ce que l’on donne à voir) (Martinez, 2003). Tout comme le patrimoine immatériel est interdépendant des objets, le musée l’est aussi et devra trouver le juste équilibre entre l’exposition de l’intangible et de ses contextes et son assujettissement aux objets. Ce sont ces diverses questions qui seront mises en lumière ici.

La question du rôle du musée peut être également posée par la même occasion. S’agit-il de préserver ? De témoigner ? De contextualiser ? De rendre vivant ? Ou accessible ?

Objectifs :

• Faciliter la mise en réseau d’acteurs du Patrimoine Culturel et Immatériel (PCI) et les partages d’expériences;

• Réfléchir aux outils méthodologiques adéquats à mettre en place ou à créer pour garantir la conservation, l’inventaire de ce type de patrimoine ;

• Travailler à l’établissement des critères et des méthodologies d’intégration du patrimoine matériel et immatériel dans les musées et autres institutions du patrimoine;

•  Proposer des actions visant à faciliter le maintien des savoir-faire et de l’artisanat liés à ces patrimoines immatériels, reconnus ou non par l’UNESCO ;

• Réfléchir des approches interdisciplinaires et intersectorielles qui permettent une appréhension globale des diverses dimensions du patrimoine : mobilier et immobilier, matériel et immatériel, naturel et culturel ;

• Répondre aux défis et menaces de ce genre de matériel et étudier les approches permettant d’utiliser au mieux les possibilités offertes par les technologies ;

• Identifier et étudier des outils et des normes de documentation pour la mise en oeuvre des pratiques coordonnées en matière de muséologie et de patrimoine ;

• assimiler les communautés locales, acteurs du patrimoine immatériel, à l’inventaire des ressources du patrimoine immatériel ;

• oeuvrer à la conservation, à l’interprétation du patrimoine immatériel, dans le respect des caractéristiques locales ;

• poser la question du musée et de la muséologie dans le cadre de la valorisation du patrimoine immatériel.

Les 8 et 9 novembre 2019

Lieux : Musée international du Carnaval et du Masque (MUM – Binche), Hôtel de Ville de Mons, Artothèque, Chapelle St-Calixte (site du beffroi) et Mons Memorial Museum (répartition des workshops sur les différents lieux dans l’après-midi).

Sous le haut patronage de l’UNESCO, avec le soutien de WBI et ICOM Belgique Wallonie-Bruxelles

Pas de réservations

En savoir plus…