Traces du vivant

Exposition, du 7 février 2020 au 4 avril 2021, au musée des Confluences, à Lyon

Les os, les dents ou encore les cornes sont ce qui subsiste des êtres vivants. Leur étude permet de retracer notre histoire ou de comprendre comment se structure le corps des vertébrés.
Utilisé depuis la Préhistoire pour le façonnage d’outils et d’objets divers, l’os est également porteur d’une charge symbolique et spirituelle qui nous raconte la vie tout en nous évoquant sa fin.
L’exposition interroge donc ces traces du passé, qui depuis toujours fascinent les humains.

Renseignements

Le musée des Confluences