L’emploi des films de nanocellulose en conservation-restauration

Formation de la Haute Ecole Arc Conservation-restauration de Neuchâtel, les 23 et 24 septembre 2021

Les oeuvres graphiques, documents et objets réalisés sur des supports translucides ou transparents abondent dans les archives, bibliothèques et collections de musées. Ils comprennent des matériaux divers : papiers fins, papiers calques, feuilles ou films d’acétate de cellulose, feuilles de gélatine. Ces supports sont généralement délicats et fragiles. Ils peuvent induire des problèmes structurels majeurs, tels que des déchirures ou délaminations. Ces altérations sont particulièrement problématiques lorsqu’il devient nécessaire de manipuler ces matériaux pour consultation, numérisation ou exposition.
Le domaine des nanotechnologies offre de nouvelles possibilités pour stabiliser les supports translucides et transparents avec des matériaux innovants. Cette formation se concentrera sur un type de nanomatériaux, les films de nanocellulose, également connus sous le nom de nanopapiers.

Le cours sera donné en anglais. Une traduction en français pourra être donnée.

Remy Dreyfuss-Deseigne est conservateur-restuarateur de papier et livres. Diplômé en histoire de l’Art (Ecole du Louvre, Paris ) et en conservation-restauration (Institut National du Patrimoine, Paris).
Il a obtenu en 2015-2016 la bourse de la National Endowment for the Arts dans le domaine de la conservation du papier offerte par le Conservation Center for Art & Historic Artifacts (CCAHA, Philadelphie, PA). Il se concentre principalement sur l’étude des oeuvres d’art graphique et des documents réalisés à partir de matériaux translucides et transparents. Il poursuit actuellement ses recherches sur les films de nanocellulose au Centre de recherche pour la conservation (CRC, Paris) et dispense des formations en Europe, aux États-Unis et au Japon.

En savoir plus…

Renseignements

Haute Ecole Arc Conservation-restauration de neuchâtel