Lumière ? répondre à l’antagonisme « Conservation – Présentation »

Formation de la Haute Ecole Arc Conservation-restauration de Neuchâtel, les 21 et 22 juin 2021

La lumière est l’un des facteurs de dégradation les plus importants, notamment pour les objets constitués de matériaux organiques. Depuis de nombreuses années, les publications professionnelles nous mettent en garde et proposent de respecter certaines règles.
Malheureusement, celles-ci sont trop souvent mal interprétées et des exigences de niveaux d’éclairement, naturellement les plus faibles, sont formulées dans une seule optique conservatoire. C’est oublier le rôle de diffuseur de connaissances et de porteur de plaisir d’une institution muséale. C’est aussi se confronter à des contraintes techniques majeures.

Public ciblé

Techniciens en conservation, personnel technique de musée, scénographes, éclairagistes, conservateurs-restaurateurs, chargés de projets et responsables de collections.

Jean-Jacques Ezrati, éclairagiste conseil. Ancien ingénieur d’étude et éclairagiste conseil au centre de recherche et de restauration des musées de France (C2RMF) et à la direction des musées de France (DMF)
M. Ezrati a participé à l’élaboration de plusieurs normes pour l’éclairage des collections patrimoniales. Il est également l’auteur de nombreux articles et plusieurs manuels consacrés à l’éclairage muséographique.

En savoir plus…

Renseignements

Haute Ecole Arc Conservation-restauration de neuchâtel