Comment enseigner l’histoire des traites africaines ?

Conférence, le 12 juin 2021 de 18h30 à 20h, au Musée national de l’histoire de l’immigration

Rencontre avec Catherine Coquery-Vidrovitch, Marie-Albane de Suremain et Éric Mesnard, le samedi 12 juin 2021 de 18h30 à 20h, au Musée national de l’histoire de l’immigration

Voici un crime contre l’humanité multiséculaire qui a dévasté l’Afrique subsaharienne mais reste pourtant méconnu et peu enseigné. La compréhension de l’ampleur et de la complexité historique de l’esclavage des Noirs appelle les ressources conjointes de l’histoire et de la géographie. Or, si la recherche rend disponibles les connaissances, comment expliquer les clichés et les approximations qui entourent la compréhension de ce système criminel ?

Intervenants : 

  • Catherine Coquery-Vidrovitch est historienne spécialiste de l’Afrique et professeur émérite de l’université Paris Diderot. Dernier ouvrage paru : Les routes de l’esclavage. Histoire des traites africaines (Vie-XXe siècle) (Albin Michel, 2021).
  • Marie-Albane de Suremain est maître de conférences en histoire à l’UPEC – INSPE de l’académie de Créteil et membre du Centre d’études en sciences sociales sur les Mondes africains, américains et asiatiques (UMR 245), Université de Paris. Elle est co-auteure de Enseigner les traites, les esclavages, les abolitions et leurs héritages (Karthala, 2021).
  • Éric Mesnard est formateur à l’UPEC – INSPE de l’académie de Créteil. Il travaille depuis de nombreuses années sur l’histoire des Antilles, de l’esclavage colonial et sur leur enseignement. Il est co-auteur de Enseigner les traites, les esclavages, les abolitions et leurs héritages (Karthala, 2021).

Rencontre animée par Eduardo Castillo, suivie d’une séance de dédicaces.

En savoir plus…