Documenter le patrimoine cognitif
Les paris de préservation et de réemploi

Appel à contribution jusqu’au 31 décembre 2021

Le patrimoine culturel immatériel est défini par la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003, comme étant des pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire (UNESCO, 2003). Dans son sens large, le patrimoine est un produit et un processus qui fournit aux sociétés un ensemble de ressources héritées du passé, recréées dans le présent et mises à disposition pour le bénéfice des générations futures. De ce fait, il constitue un moyen de transmission de l’expertise et des connaissances entre les générations, ainsi qu’une source d’inspiration pour la créativité et l’innovation.

Cette notion est importante pour la culture et le développement dans la mesure où elle constitue le capital des sociétés contemporaines, et contribue aussi à la revalorisation des cultures et des identités.

Malheureusement ce patrimoine est encore méconnu ou carrément en voie de disparition. Ce qui fait, que le patrimoine et en particulier le patrimoine cognitif, reste peu valorisé. La question de la valorisation du patrimoine cognitif se pose sérieusement aujourd’hui. Car face à la mondialisation croissante, il reste une force du maintien de la diversité culturelle, ainsi que le dialogue interculturel.

Alors, une bonne gestion du potentiel de développement du patrimoine cognitif, nécessite une approche qui mette l’accent sur la durabilité, en repérant l’équilibre entre son utilité en termes économiques et sociaux et sa préservation en tant que richesse menacée par plusieurs facteurs comme la négligence et de la surexploitation.

Aujourd’hui, les technologies de l’information et de la communication, ouvrent des perspectives prometteuses pour sauvegarder et valoriser ce patrimoine en respectant sa nature dynamique. Pour ce fait, on est appelé à réviser et mettre à jour nos représentations du patrimoine cognitif, afin de permettre de se reconnaître dans les enjeux actuels et de maintenir le sens, la signification et le fonctionnement dans l’avenir.

Modalités pratiques de participation

  • Le colloque se tiendra sous forme hybride, avec un mélange d’interventions sur place et à distance.
  • Les articles en texte intégral acceptés seront publiés dans un numéro spécial de la revue ISHARA. du Laboratoire LASIA. Université Oran I, Ahmed ben Balla. Algérie. ISSN . 2353-0537. E-ISSN 2710-8260
  • Les auteurs intéressés sont appelés à soumettre leurs articles en texte intégral à la messagerie électronique à l’adresse : colloque.patrimoine2022@gmail.com
  • Pour la mise en page et la mise en forme de l’article veuillez consulter les rubriques : « Instructions aux auteurs » et « Guide aux auteurs » de notre espace réservé sur la plate-forme des revues scientifiques algériennes : https://www.asjp.cerist.dz/en/submission/549
  • Les articles feront l’objet d’une sélection en double aveugle par le comité scientifique du colloque

Calendrier

  • 03 Juin 2021 : lancement de l’appel à communication
  • 31 décembre 2021 : Date limite de réception du texte intégral
  • 15 janvier 2022 : réponse et notification aux auteurs
  • 31 janvier 2022 : date limite de réception des textes définitifs

Téléchargements