Tourisme, vers de nouveaux imaginaires

Pop’Sciences Mag #8-juin2021

Le secteur touristique est confronté à une difficile, mais nécessaire transition vers plus de responsabilités sociale et environnementale. Pop’Sciences, le programme de culture scientifique de l’Université de Lyon, a convié un comité scientifique composé de chercheurs et d’opérateurs touristiques pour décrypter les nouveaux imaginaires auxquels le tourisme va pouvoir se raccrocher après quinze mois de mise à l’épreuve.
En effet, 2020 et la crise sanitaire mondiale ont terminé d’achever le modèle, jusque-là dominant, du tourisme de masse et mondialisé. L’ensemble du secteur économique, qui représentait encore plus de 10 % du PIB mondial en 2019, doit désormais se réorganiser en considérant trois contraintes majeures :

• Le réchauffement climatique et les dérégulations environnementales qui en découlent ;
• L’exigence d’inscrire l’ensemble des activités touristiques dans le cadre de la transition écologique ;
• Les risques sanitaires et sécuritaires, qui sont tels, que la moindre crise est à même d’impacter largement et très négativement un secteur touristique encore très dépendant des visiteurs étrangers.

L’Université de Lyon, au travers d’un nouveau numéro de Pop’Sciences Mag, interroge le devenir du voyage et esquisse les scénarios d’un tourisme qui tourne la page de la surabondance et de l’artificiel. Les regards de scientifiques, de militants et d’opérateurs touristiques se croisent tout au long de ce magazine pour étudier à quoi ressembleront les pratiques et les paysages touristiques de demain.

Le magazine est téléchargeable sur leur site Internet