Mémoires commune(s) 1871-2021

Exposition, du 29 mai 2021 au 31 janvier 2022, au Musée de l’Histoire vivante, à Montreuil

A partir d’une sélection d’affiches de la Commune, comment tirer des liens entre le projet communard et des événements, des revendications, des mouvements du XXe et XXIe siècle.

En 2018, on pouvait lire dans des tracts écrits par des Gilets Jaunes quelques références à la Commune de Paris de 1871. Une fois de plus, on discuta en assemblée générale, aux ronds-points, et on évoqua les idées de république sociale et démocratique, de justice sociale, de démocratie directe, de citoyenneté, de droits égaux, de conditions de travail et de salaire, mais aussi de dignité et de reconnaissance.
À l’occasion du 150e anniversaire de la Commune de Paris, le Musée de l’Histoire vivante vous propose de retourner dans ce passé se projetant dans de possibles futures et dont les échos nous parviennent encore aujourd’hui. Au gré d’un parcours historique et thématique, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir par l’image et le texte, cette révolution dans toute sa diversité, son développement en province ou à l’étranger, son action et ses projets de réformes, mais aussi ses errements violents incomparables avec la terrible répression qui s’abattit sur les communard.e.s du 21-28 mai 1871. Un parcours d’histoire qui se conclura par le souvenir, les mémoires de la Commune de 1880 à nos jours.

Poser des repères, comprendre la permanence des revendications et des perspectives émancipatrices posées par la Commune. Une exposition pédagogique destinée au plus grand nombre et aux scolaires.

Le Musée de l’Histoire vivante a pour projet de devenir le Musée d’Histoire du Mouvement Ouvrier car à la différence d’autres pays européens, il n’y a pas en France de musée pour exposer et mettre en valeur les documents et objets de l’histoire ouvrière.

_____________________________________

Exposition, du 29 mai 2021 au 31 janvier 2022, au Musée de l’Histoire vivante, à Montreuil