Races bretonnes, une histoire bien vivante !

Exposition, du 26 novembre 2022 au 3 septembre 2023, à l’écomusée du pays de Rennes

Cette exposition retrace la remarquable aventure des « races bretonnes » et de leurs éleveurs, du 18e siècle à nos jours.  

Parce qu’elle parle de l’histoire de l’agriculture bretonne, de la sauvegarde de la biodiversité et parce qu’elle met en beauté les gueules attachantes de son cheptel, cette nouvelle exposition de l’écomusée s’adresse d’abord au grand public, désireux d’en savoir un peu plus sur les bêtes qu’il croise dans les prés, les écuries et les étables de l’écomusée. Mais elle intéressera aussi les professionnels de l’élevage, les amateurs passionnés ainsi que le public étudiant en lycée agricole, école vétérinaire ou d’agronomie.

Scindée en quatre séquences, autant d’ambiances particulières, l’exposition déroule son parcours chronologique dans une scénographie immersive et épurée, jouant du contraste avec son sujet selon un parti pris résolument graphique et contemporain. Chacune de ces séquences met en valeur une à deux espèces animales.

Dès la fin des années 80, l’Écomusée de la Bintinais, alors nommé « Écomusée du Pays de Rennes », s’est engagé dans une démarche de conservation et de valorisation des races anciennes bretonnes, souvent menacées d’extinction. Comme la poule Coucou de Rennes ou la chèvre des Fossés.

Musée de société, l’écomusée met aussi en lumière l’histoire et les mutations de son territoire d’étude.

A ces égards, les races bretonnes constituent un sujet d’exposition emblématique, au croisement de plusieurs disciplines scientifiques – zootechnie, biologie, histoire des arts, économie…

Exposition, du 26 novembre 2022 au 3 septembre 2023, à l’écomusée du pays de Rennes

En savoir plus sur l’exposition…

_______________________________________

A lire…

Races bretonnes : une histoire bien vivante

Races bretonnes, une histoire bien vivante raconte la naissance, la quasi-disparition et le sauvetage de la vache Bretonne Pie-Noir et de la Froment du Léon, du mouton d’Ouessant et du Landes de Bretagne, de la chèvre des Fossés et autres rescapées. Le livre évoque aussi le triste sort du poney d’Ouessant, du bidet breton, de la vache de Carhaix et d’autres races éteintes.

Auteur : François de Beaulieu
Editions : Apogée
Collection : Hors collection 
192 page(s) / 24,5 x 26,8 cm / Broché
ISBN : 97828439877662

Disponible sur le site des édition Apogée