Exposer les sujets sensibles

Stage, 2 jours, Marseille, les 18 et 19 septembre 2018

Thème

Le musée en tant qu’acteur culturel et social aborde des thèmes sociétaux qui questionnent les citoyens : religion, guerre, mort, pauvreté, racisme, migration, maladies, sexualité, genre, environnement… Pour les exposer, les professionnels cherchent à définir le discours et la présentation adéquats devant ces sujets sensibles touchant autant aux valeurs institutionnelles que sociétales. Cela suppose une exigence particulière dans le choix des contenus et des médias présentés dans l’exposition : objets, textes, images, audiovisuels etc.

Comment concevoir une exposition dont le contenu est jugé « sujet sensible » ? Quel discours et quel ton adopter ? Quelle place pour les faits, les témoignages et les émotions ? Avec quelle vigilance anticiper les situations d’inconfort ? Quelle place laisser aux passions, aux controverses et aux conflits d’opinion ?

Cette formation décryptera le traitement muséographique de sujets sensibles. A partir d’exemples, elle abordera les choix et les difficultés auxquels sont confrontés les concepteurs des expositions tout comme les enjeux que cela recouvre pour les institutions.

Objectifs de la formation

  • identifier les enjeux institutionnels des sujets sociétaux traités dans une exposition
  • décrypter le traitement muséographique des sujets sensibles
  • savoir adapter le discours de la médiation en lien avec des sujets sensibles intégrés

Destinataires

Conservateurs, concepteurs d’exposition, chargés de projet, médiateurs

Référent scientifique

Marie-Sylvie POLI, enseignante-chercheur émérite, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse

Frais de participation

660 € incluant l’hébergement et la restauration

Inscrivez-vous à cette formation

Tarif(s) :