Sommaire du n°187

Anthropocène, 
dire l’indicible
Jonathan Vouillamoz

L’Anthropocène exige une approche pluridisciplinaire et des connaissances complexes afin d’éviter les clichés et les approximations. L’auteur fait appel à des indicateurs pour apporter quelques clés de compréhension sur ce sujet.

Anthropocene, say the unspeakable
Jonathan Vouillamoz

The Anthropocene era requires a multidisciplinary approach and complex knowledge in order to avoid traditional clichés and approximations. The author uses indicators to provide some keys to understanding this subject.

Questionner 
les liens sociétés-terre
Nicolas Kramar

Pour appréhender l’Anthropocène, il est nécessaire de dépasser certaines évidences et tenter de comprendre le système Terre dans sa globalité. Plutôt que de se limiter à certaines problématiques récurrentes mises en avant par les médias, il est fondamental que le musée et les institutions culturelles puissent à la fois faire le lien avec les connaissances scientifiques et proposer une approche critique voire philosophique du concept d’Anthropocène.

Questioning Society-Earth Links
Nicolas Kramar

TTo understand Anthropocene, it is necessary to go beyond certain obvious facts and try to understand the ‘Earth system’ as a whole. Rather than being limited to certain recurring issues highlighted by the media, it is fundamental that Museums and Cultural Institutions are able to make the link with scientific knowledge and at the same time propose a critical, even philosophical approach to the concept of ‘Anthropocene’.

Musées,
 engagez-vous !

Serge Chaumier

L’Homme occidental a modelé le monde à son image, à ses besoins et à ses envies jusqu’à un point de non-retour. Alors que de nombreuses expositions font aujourd’hui la lumière sur le résultat constaté et contesté de la marque de l’Homme sur la Terre, il est de la responsabilité des musées de faire preuve d’exemplarité quand il s’agit de préserver notre planète.

Museums - get involved !
Serge Chaumier

Western man has shaped the world to his image, his needs and his desires to a point of no return. While many exhibitions today shed light on the observed and contested results of Man's mark on the Earth, it is the responsibility of museums to set an example when it comes to preserving our planet.

Pôles, feu la glace exposer l’Anthropocène
Ludovic Maggioni

L’objectif de l’exposition Pôles, feu la glace était d’expérimenter des moyens de mise en culture de la notion d’Anthropocène. Comment créer une exposition originale ; concilier culpabilité, alarmisme et plaisir ; et aborder les débats de société que suscite le sujet sans faire fuir les publics ? Retour sur la philosophie générale du projet et les dispositifs utilisés pour mettre en lumière l’action de l’humain sur la planète.

Poles, ice on fire, exhibiting the Anthropocene era
Ludovic Maggioni

The aim of the exhibition Poles, ice on fire was to experiment with ways of cultivating the notion of the Anthropocene. How to create an original exhibition; how to reconcile guilt, alarmism and pleasure; and how to tackle the social debates that the subject provokes without scaring off the public? A look back at the general philosophy of the project and the approaches used to highlight the action of Humans on the planet.

Rendre aux arbres la place que
l’Anthropocentrisme
 leur a pris
entretien avec Marie Perennes par Samuel Cordier

Depuis plusieurs années, la Fondation Cartier réunit artistes contemporains et chercheurs dans le cadre d’expositions qui abordent les relations entre l’Homme et son environnement. Commissaire associée de l’exposition Nous les arbres, Marie Perennes évoque avec Samuel Cordier ce projet original qui vise à sensibiliser les visiteurs à l’importance et à la place des arbres au sein de la communauté́ des vivants.

Giving back to trees the place that anthropocentrism has taken from them
Interview of Marie Perennes by Samuel Cordier

For several years now, the Fondation Cartier in Paris has been bringing together contemporary artists and researchers in exhibitions that address the relationship between Man and his environment. Since July 12th, 2019, the exhibition ‘Nous les arbres’ has attracted a wide public. As associate curator of the exhibition, Marie Perennes talks with Samuel Cordier about this original project which, through an aesthetic approach, aims to make visitors aware of the importance and place of trees within the community of living beings.

Ce que l’Anthropocène fait aux institutions culturelles : l’expérience du HKW à Berlin
entretien avec Annette Bhagwati par François Ribac

Entretien avec Annette Bhagwati par François Ribac
Annette Bhagwati et François Ribac reviennent sur le Projet Anthropocène mené au Haus der Kulturen der Welt et son processus de création participatif. Ce programme de recherche inédit et transdisciplinaire réinterroge les rôles et fait le lien entre les réflexions de scientifiques, d’artistes, de citoyens et de professionnels de l’exposition.

What the Anthropocene does to cultural institutions: the experience of the HKW in Berlin
Interview of Annette Bhagwati by François Ribac

Annette Bhagwati and François Ribac talk about the Anthropocene Project at the Haus der Kulturen der Welt and its participatory creation process. This novel and transdisciplinary research program links the reflections of scientists, artists, citizens and exhibition professionals while reexamining their respective roles.