Sommaire du n°164 - (PDF)

Les médiateurs scientifiques – La diffusion des données libres sur les collections

Vous avez dit « médiateur scientifique » ?…

Médiateur scientifique est aujourd’hui un métier en mal de reconnaissance. D’ailleurs, il n’a pas la même appellation selon les structures dans lesquelles il s’exerce : animateur, guide, interprète scientifique, responsable de médiation scientifique, chargé ou assistant de médiation scientifique… Et pourtant, bien souvent la mission remplie est sensiblement identique d’un établissement à l’autre : le médiateur scientifique transmet des connaissances relatives aux sciences aux publics et facilite l’accès des visiteurs aux contenus exposés en présentant les informations scientifiques de manière attractive. Parallèlement à ces activités en présence du public, les médiateurs, selon les organismes, remplissent également des missions d’aide à la conception d’exposition, de gestion de projets, de communication…

Deux des articles de ce numéro de La Lettre de l’Ocim sont consacrés à cette problématique avec un premier texte qui revient sur la création de l’École de la médiation destinée à répondre aux besoins de formation des professionnels de ce secteur et un second qui présente les résultats d’une enquête menée auprès des médiateurs.

Une réflexion concernant la diffusion des données libres sur les collections et la présentation d’un web-documentaire complètent un sommaire qui s’enrichit d’une nouvelle rubrique « Quoi de neuf ? » apparue en 2015 à l’occasion des 30 ans de l’Ocim et qui s’installe désormais durablement dans la revue.

Serge Lochot / Redacteur en chef