Sommaire du n°113 - (PDF)

« Ni vu, ni connu », une scénographie de camouflages
Christian Sermet et Martine Millet

Présentée à Lyon au muséum - musée des Confluences au début 2006, l’exposition "Ni vu, ni connu" a servi de cadre à une expérimentation technologique portant sur l’observation du comportement des visiteurs : les concepteurs mettent ici en évidence les partis pris de conception de l’exposition en matière de choix muséologiques – mise en espace du discours, des objets, des œuvres, des dispositifs, des textes – et soulignent les partis pris scénographiques, c’est-à-dire le projet muséographique.

(PDF - 924.4 Ko) Télécharger l'article
L’identification radiofréquence au service de l’analyse du parcours muséal des visiteurs
Francis Jambon, Nadine Mandran et Christian Perrot

Analyser le parcours des visiteurs tout au long d’une exposition n’est pas chose aisée. Les auteurs montrent comment la technique de l’identification radiofréquence (RFID) peut apporter une aide significative à cette analyse et quels en sont les résultats, les limites et les perspectives.

(PDF - 881.3 Ko) Télécharger l'article
De la dissimulation à la révélation : les visiteurs face à la technologie RFID
Nathalie Candito et Fabrice Forest

Grâce à l’étude des entretiens réalisés auprès des visiteurs de l’exposition Ni vu, ni connu, les auteurs analysent la perception et le comportement des visiteurs face à la technologie RFID : ils mettent en avant les freins et les avantages de l’utilisation de cette technique de traçage et en particulier la nouvelle relation ainsi susceptible de s’établir entre le visiteur et le musée.

(PDF - 818 Ko) Télécharger l'article
Quand les enfants « font » de la Préhistoire
Delphine Tuzi

La médiation en direction du jeune public organisée à l’occasion d’une exposition temporaire consacrée aux travaux menés par l’abbé Breuil permet aux enfants de découvrir et de mettre en pratique les gestes des hommes de la Préhistoire  : les outils mis en place à cette occasion sont ici perçus comme un moyen de fidéliser ce public spécifique.

(PDF - 1085.2 Ko) Télécharger l'article