Des collections en sciences de la Terre pour quoi faire ?

Actes de la table ronde des 15 et 16 octobre 2002
Muséum national d’Histoire naturelle

À l’heure où certaines universités, collectivités territoriales et établissements se séparent de leurs collections d’histoire naturelle, il convenait de tenir une table ronde consacrée aux collections en sciences de la Terre.

Elle s’est tenue à Paris, sous l’égide du ministère de la Recherche, du Muséum national d’histoire naturelle, de la Société géologique de France, de la Société française de minéralogie et cristallographie, de l’UNESCO et de l’Office de coopération et d’information muséographiques.

Trois thèmes successifs ont été abordés : collections et recherche, collections et enseignement, collections et expositions. Dans tous les cas, les interventions ont rappelé le rôle des collections et la nécessité d’établir la « valeur » d’une collection.

Le but, nous l’espérons atteint, fut de dégager les éléments d’appréciation permettant de réaffirmer la pertinence des collections dans le domaine de la recherche et de l’éducation auprès des différentes tutelles et structures responsables de collections.

Sommaire

Introduction

Patrick De Wever

Collections et recherche

  • Collections : the scientific and economic rationale, Paul Henderson (The Natural History Museum, Londres)
  •  Recherche scientifique et inforatisation d’une collection, Jean Broutin et Régine Vignes (Université Paris VI)
  •  Paleontologicall collections as an irreplaceable resource, Andrew Currant (The Natural History Museum, Londres)
  •  Les potentialités de recherche dans les collections minéralogiques, Amédée Djemai (musée de l’École des mines de Paris)
  •  Trans’Tyfipal, Sophie Montuire (université de Bourgogne, Dijon)

Collections et enseignement

  • Les collections patrimoniales universitaires et leurs rôles dans l’éducation, Georges Barale (université Claude-Bernard, Lyon I)
  • Collections et enseignement : état, rôle et intérêt des collections de sciences de la Terre, Monique Vianey-Liaud (université de Montpellier)
  • Utilité des collections dans la relation université-réseves naturelles géologiques, Abel Prieur, Pierre Hantzpergue (université Claude-Bernard, Lyon I) et Myette Guiomar (réserve naturelle géologique de Haute-Provence, Digne)
  •  Des collections, pour quoi faire ? L’exemple de Vulcania, François-Dominique de Larouzière (Vulcania, Saint-Ours-les-Roches)

Collections et exposition

  • Les collections en sciences de la Terre auraient-elles perdu leur signification ? Une perspective néerlandaise (have geological collections lost their significance ?), Isabel Van Waveren (Naturalis, National Museum of Natural History, Leiden)
  •  Les collections : horreur ou bénédiction pour les expositions ? Hubert Bari (Museum national d’histoire naturelle, Paris)

Synthèse

  • Aspects juridiques des collections de science de la Terre, Jean-Dominique Wahiche (Muséum national d’histoire naturelle, Paris)
  •  Life will punish those who come too late, Heinz Kollmann (Museum of Natural History, Vienne)

Posters

  • À quoi sert un ineventaire ? Les collections géologiques du musée d’histoire naturelle de Lille, Thierry Malvesy (muséum de Montbéliard) et Alain Blieck (université de Lille)
  •  La protection du patrimoine géologique et paléontologique : l’expérience provençale, Jean Philip (université de Provence, Marseille)

Débats

Programme de la table ronde

Liste de tous les intervenants aux débats

Liste des participants

 

Les documents téléchargeables :

Sommaire (PDF – 968 ko)

Collections et recherche (PDF – 364 ko)

Collections et enseignement (PDF – 1,2 mo)

Collections et exposition (PDF – 144 ko)

Synthèse (PDF – 528 ko)

Débats (PDF – 500 ko)

 

lectus sed sem, libero. elementum adipiscing ut id,